Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

1ère édition de la fête des Mères : La « Fraternité Yôhouè » de Ganvié célèbre les mamans

Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître ! Une première dans l’histoire de la Cité Lacustre du Bénin. Le Dimanche 26 dernier dans l’enceinte du Bar Galaxy à Abomey – Calavi, les membres de la « Fraternité Yôhouè » de Ganvié ont égaillé le cœur des mères venues nombreuses pour célébration la fête à elles dédiée.

Consacré à l’international, fête des mères, le dimanche 26 mai dernier, a servi de support temporel aux membres du forum WhatsApp dénommé « Fraternité Yôhouè », regroupant les fils et filles du premier arrondissement de la Venise d’Afrique, pour honorer leur maman. Au cours de cette célébration honorifique, le comité d’organisation de la première édition de la fête des Mères de la Fraternité Yôhouè de Ganvié, a su mettre les petits plats dans les grands pour servir un plat festif, singulier et authentique digne de la cité touristique qu’est Ganvié.

La cérémonie, riche en couleurs a vu les mamans communier avec leurs enfants et les papas qui étaient installés en qualité d’invités de marques. Les artistes invités pour la circonstance ne se sont pas fait prier pour enflammer la salle VIP de Galaxy Bar et arracher les mamans à leurs fauteuils douillets pour esquisser quelques pas de danse, signe de leur joie débordante. De la déclamation poétique au Gospel en passant par les rythmes traditionnels, la brochette d’artistes et comédiens ont tenu en haleine tout le public durant toute la célébration.

Pour clore en beauté cette inédite fête, chaque enfant, a été invité à remettre un présent à sa maman pour immortaliser cet instant hors du commun. Les représentantes des mamans n’ont pas tari de bénédictions à l’endroit de leur progéniture.

Et pour le président du Comité d’organisation Martin Totin, « c’est pour nous un rêve qui devient réalité. Nous sommes très émus d’avoir réussi cette fête pour nos mamans. C’est ici l’occasion de remercier Dieu, le Père Tout Puissant. Mais aussi, au nom de tout le comité d’organisation, je remercie le président d’honneur Sébastien AHOUANNOU et le parrain Maurice KOKPE qui n’ont ménagé aucun effort pour la réalité de la présente fête. Nous prenons sur Dieu, donc le rendez-nous de la prochaine édition. »

In fine, la célébration de cette fête vient ouvrir un horizon nouveau qui augure de lendemains meilleurs pour la cité lacustre de Ganvié.

Calébi SOLEDJI