Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

“ZÉRO ACCIDENT” DE TRAVAIL : La SBEE installe ses Comités d’hygiène et de la sécurité

L’Infosec de Cotonou a servi de cadre, ce 9 avril 2019, à la cérémonie d’installation des membres des Comités d’hygiène et de sécurité (CHS) de la Société béninoise d’énergie électrique (SBEE). Une cérémonie qui s’inscrit dans le processus de modernisation de l’opérateur national d’énergie électrique engagé par l’équipe de direction de Laurent Tossou avec l’appui du gouvernement.

Veiller au maintien, à l’amélioration des conditions de travail et à la prévention des risques professionnels au niveau des agents de la SBEE. C’est substantiellement la tâche dévolue aux membres des comités d’hygiène et de sécurité qui ont reçu leur lettre de mission au cours de cette cérémonie présidée par le secrétaire général du ministère de l’énergie, Jean-Claude Gbodogbé, en lieu et place du ministre empêché. A travers des réunions périodiques et un diagnostic des situations de travail, ces comités, en fonction de leur zone de compétence, devront œuvrer pour que l’entreprise améliore son taux de sécurité au travail, et donc rentabilise sur son personnel.

Intervenant en premier, l’expert en ressources humaines, Nicaise Antonio, représentant la directrice des ressources humaines de la SBEE, a souligné qu’au-delà du respect de la législation qui oblige à la mise en place des CHS, il y a aussi que « le capital humain est très précieux » et appelle qu’on y investisse afin de le protéger contre tout danger. L’initiative de la SBEE, en ce sens est donc à saluer, selon le représentant du directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), Serge Avimadjè. Car, rappelle-t-il, « Le travail est l’une des principales causes de morbidité et de mortalité dans le monde du fait des nombreux risques qu’il comporte ». Invitant les membres des CHS à œuvrer au bon fonctionnement de leur organe, il a rassuré la SBEE de l’accompagnement de la CNSS pour l’atteinte de l’objectif « zéro accident » au travail.

Faire plus que par le passé

Satisfaction et fierté sont également les sentiments exprimés par les représentants de la CSA et des quatre syndicats de la SBEE. « Votre entreprise fait partie de celles qui mettent la sécurité au cœur de son management et soyez en remercié », a déclaré celui de la CSA à l’attention du DG Laurent Tossou. Quant au représentant des syndicats de la structure, Afissou Bamidélé, il a invité ses collègues membres des CHS à tout faire pour garantir à tout le personnel une totale sécurité.

Le directeur général de la SBEE, Laurent Tossou a surtout émis un regret concernant les 30 cas d’accidents de travail enregistrés au cours de l’année 2018 par la société. Car, pour lui, « une entreprise en bonne santé, c’est aussi une entreprise qui protège le capital humain ». C’est pourquoi s’engageant à jouer sa partition pour l’atteinte des objectifs assignés aux CHS, il a appelé chacun des membres des CHS à ne ménager aucun effort pour la sécurité au travail au niveau de la SBEE. Cela est d’autant plus important que les nombreux défis qui attendent l’entreprise nécessitent la disponibilité de tout le personnel. Le secrétaire général du ministère de l’énergie, Jean-Claude Gbodogbé s’est aussi inscrit dans la même dynamique pour rappeler l’important rôle qui leur incombe dans la préservation de la santé au travail de tous employés de la SBEE. Selon lui, le pays doit pouvoir compter sur des agents qui ont la pleine forme de leurs capacités physiques et morales.

Il faut souligner qu’au cours de la cérémonie d’installation, deux communications sur le fonctionnement des CHS et l’appui du MCA 2 à la SBEE dans le sens de la sécurité au travail ont été présentées afin d’aguerrir chacun des membres des CHS présents à s’approprier l’essence même de la fonction qui est désormais la leur.