Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Politique nationale : UDBN communie avec les médias

La présidente de UDBN et son parti ont rencontré la presse ce dimanche au cours d’un déjeuner pour dans premier temps lui faire ses vœux et dans un second appeler à l’aboutissement d’un partenariat pour accompagner les chantiers du parti.

MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE DE L’UDBN AU DÉJEUNER DE PRESSE

Mes très chers amis de la presse. Vous êtes pour l’essentiel, des patrons de presse. Donc Bonjour les grands patrons!

Je salue aussi les amis éminents Web activistes. Vous êtes de grands influenceurs de l’opinion. Nous le savons et reconnaissons votre place.

Je salue les responsables de vos organisations professionnelles : l’UPMB, l’ODEM, le CNPA, le PADEM, le RÉSEAU DES MÉDIAS EN LIGNE.

Je salue également tous les membres de l’UDBN ici présents.

Des membres du Bureau Exécutif National jusqu’aux autres structures techniques du parti. Sans oublier les représentants des coordonnateurs.

A vous, nos partenaires-médias, je redis un bonjour spécial.

Bonne et heureuse année 2020. Mes vœux de bonne santé, de succès et de promotion pour vous tous.

Au nom du parti Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) et en mon nom, je tiens à vous dire merci du fond du coeur.

Merci d’avoir répondu à notre invitation.

Merci du témoignage de votre amour à l’UDBN, notre parti. C’est vrai que vous êtes assez jaloux de votre indépendance, mais je suis tentée de dire, << votre parti, UDBN>>; tellement je suis marquée, tellement les autres responsables et militants du parti sont aussi marqués par la bonne qualité et le sérieux de l’accompagnement que vous faites à cette formation politique.

Vous le faites avec du cœur, depuis longtemps.

Ah oui! Il y a très peu parmi vous que je ne connais pas ou que je n’ai pas tout au moins croisé sur mon chemin au détour des activités politiques. Il y a tout de même plus de deux décennies que je suis dedans.

Nous sommes des compagnons d’infortunes, des partenaires privilégiés, il y a donc beaucoup d’années.

Mais à l’UDBN, nous comptons 2019 parmi les années où nous avons été particulièrement touchés par votre accompagnement. Une année qui a été assez douloureuse pour notre parti. Une série de difficultés qui ont été heureusement surmontées, et nous avons pu finir l’année en beauté.

Vous étiez là pour nous aider à nous faire entendre. Tantôt pour réclamer nos droits, tantôt et surtout pour appeler à la paix et à la non-violence. Notre attachement à la paix n’est en effet, plus à démontrer. Il est non négociable. Et en la matière, aucun sacrifice n’est de trop. Nous l’avons démontré en 2019 et c’est grâce à vous, en dehors de notre diplomatie politique, que nos appels ont été entendus. Aussi bien les chaînes de télé, les radios, les journaux et les réseaux sociaux…eh bien, vous avez su utiliser tous ces canaux de communication pour porter très loin les échos de l’UDBN.

Tout au long du difficile processus ayant abouti à l’obtention de notre récépissé définitif, vous étiez encore là! C’est vrai, nous avons subi aussi des critiques, certaines, objectives, d’autres exagérées. Mais nous les avons digérés. Mais globalement, votre accompagnement a été très positif pour nous.

Le rendez-vous de cet après-midi vise, juste à vous dire merci. Merci pour tout. C’est aussi pour vous dire que nous ne devons pas nous arrêter en si bon chemin.

Nous vous avons invités autour d’un verre d’eau que nous allons partager ensemble.

Pendant qu’on y est, ce sera toujours possible de continuer à échanger. Surtout autour de nos perspectives. Déjà à court terme, (nous l’avons martelé), l’UDBN participera bel et bien aux prochaines élections communales et municipales. Nous nous préparons bien pour relever le défi d’enlever beaucoup de sièges, dans toutes les communes du pays.

Nous renforçons également nos actions de sensibilisation autour des prouesses que réalise le Président Patrice Talon pour le développement de notre pays.

Notre ambition est d’accompagner le Président Patrice Talon dans les courageuses et pertinentes actions de développement qu’il a entreprises depuis bientôt 4 ans. Et la meilleure manière de le faire, c’est de placer des jeunes et des femmes de qualité à la tête de nos communes. Des jeunes et des femmes de qualité qui vont comme le Président Patrice Talon, travailler avec courage, intelligence et abnégation pour relever les défis du développement local et révélé nos communes.

Notre Challenge est un challenge pour le développement local, un challenge pour rassembler et valoriser tous les jeunes et femmes crédibles de nos communes. Ceci nous paraît en effet essentiel pour renforcer et donner de l’envergure et de la profondeur aux nombreuses prouesses que réalisent le Président Patrice Talon pour le développement de notre pays.

Chers amis,

Les cadres du parti sont là, à votre disposition : les femmes sont là. Les braves Amazones de l’UDBN. Les vaillants soldats sont aussi là ! L’UDBN a des cadres valeureux !

Comme je le disais, on peut continuer à échanger.  Les membres de la cellule de communication sont là pour noter vos préoccupations.

Je vous réitère mes vœux de bonne et heureuse 2020 à vous toutes et à vous tous.

Soyez bénis. Et bon appétit !

error: Content is protected !!