Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Sensibilisation Anti-parachutage: Malfrick DJEKLOUNON alerte a Calavi

Reçu sur l’émission “En toute vérité” de Radio Tado, Malfrick DJEKLOUNON, Coordonnateur du comité de sensibilisation Anti-parachutage appelle le président DJOGBENOU à la valorisation des vrais militants. En effet, le dimanche 08 Janvier 2023 les béninois seront aux urnes pour élire les hommes et les femmes qui vont siéger pour le compte de la prochaine législature. Mais avant il faut que les partis politiques fassent des positionnements sur la liste des partis politiques pour le scrutin. Au sein du parti politique Union Progressiste le Renouveau, il y a une éventuelle situation de positionnement de certaines personnes qui sont considérées comme des artisans de la 25ème surtout dans la 6ème CE. Pour se faire entendre certains jeunes se sont réunis au sein d’un comité de sensibilisation anti-parachutage.

Le coordonnateur du comité Malfrick DJEKLOUNON a été reçu ce dimanche pour aborder l’actualité politique dans la 6ème CE, les législatives du 08 Janvier 2023 et surtout les actions du comité de sensibilisation anti-parachutage qui a une feuille de route pour se faire entendre. De son passage, on retient essentiellement que le comité est uniquement dans une démarche pacifique pour contribuer à la promotion des vrais militants qui ont le mérite de porter les idéaux du parti Union Progressiste le Renouveau pour les prochaines élections législatives.

Il n’y aura pas donc de parachutage sur les listes et ils se battent pour que le bureau politique de l’UP le Renouveau comprenne que le militantisme a un prix. En se référant aux dernières déclarations du président Joseph DJOGBENOU à Abomey Calavi, le comité reste sur sa soif et espère vivement que tout se passera bien pour les positionnements. Une chose est claire, le comité de sensibilisation reçoit du soutien chaque jour par rapport à son combat qui ne demande que justice soit faite aux vrais militants qui sont toujours en contact permanent avec la base.

Malfrick DJEKLOUNON a expliqué que la lutte n’est orienté contre personne mais vise uniquement à renforcer les acquis du parti Union Progressiste le Renouveau qui doivent avoir les 08 sièges au terme du scrutin. Mais pour ça il faut faire un bon positionnement qui recevra l’adhésion de tous les militants à la base.