Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Présidentielle 2026 : Les jeunes de Lokossa suscite la candidature de Olivier Boko

L’homme d’affaires béninois, Olivier Boko, est le candidat de la Jeunesse de Lokossa pour l’élection présidentielle de 2026. Elle l’a fait savoir courant le week-end écoulé à travers une cérémonie de déclaration de soutien.


Les Jeunes Dynamiques de la Commune de Lokossa ont porté leur choix sur l’opérateur économique, Olivier Boko pour l’élection présidentielle de 2026. Ces derniers l’ont fait savoir le week-end écoulé à travers une déclaration faite par leur coordonnatrice, Ruth Kodjoh. « Nous, la population de Lokossa, jeunes, hommes et femmes, toutes catégories socio-professionnelles confondues, décidons d’appeler à la candidature de monsieur Olivier Boko et l’invitons à répondre favorablement à l’appel du peuple en se portant candidat à la poursuite de l’œuvre entreprise par le président Patrice Talon », a déclaré Ruth Kodjoh. A entendre cette dernière, opérateur économique de haut vol et homme politique d’une rarissime discrétion, Olivier Boko a une maîtrise avérée des réalités économiques et sociales du Bénin ainsi que de sa classe politique. Ancien compagnon d’exil du président Talon, et associé inconditionnel à la création du concept du Nouveau Départ, Olivier Boko lui est resté fidèle dans l’exercice du pouvoir d’Etat. Son ouverture d’esprit et sa bienveillance le créditent de nombreux amis tant dans l’opposition que dans la mouvance. Homme de foi, Olivier Boko a la crainte de Dieu et fait de l’amour du prochain sa raison de vivre selon les confidences de Ruth Kodjoh. « L’on ne peut que convenir au regard des qualités de l’homme, qu’il remplit toutes les conditions pour incarner la continuité à la tête de l’Etat », a-t-elle fait savoir. Pour ces jeunes de la Commune de Lokossa, des millions de Béninois vivant au pays et ceux de la diaspora sont convaincus que Olivier Boko est l’homme de la situation pour la préservation des acquis et la perpétuation du précieux héritage de la Rupture. Disponibles, ils se rendent pour accompagner l’homme s’il décide à candidater pour cette compétition. « Chers camarades, à l’unisson, mettons-nous à l’œuvre et travaillons d’arrache-pied pour l’atteinte de notre objectif commun qui est de voir Olivier Boko diriger notre pays à partir de 2026 », a invité la coordonnatrice du mouvement des jeunes de la Commune de Lokossa.

l
Le Journal de NOTRE EPOQUE