Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Développement du Sport Béninois : “Nous apportons de l’inédit et de l’innovation afin de changer le paradigme de la pratique sportive au Bénin” dixit Laurent Houinsou

Consultant en communication et Marketing, et spécifiquement en marketing des sports, Laurent Houinsou, patron de Adad méga groupe, structure créé il y a quelques années pense avec sa société jouer sa partition pour le développement du sport béninois.
Interviewé par la rédaction de votre journal, il apporte des éclaircissements. Lisez plutôt !!!!!!!!

Q- Bonjour Monsieur,Présentez-vous à nos lecteurs?

R- Je suis Laurent HOUINSOU, consultant en communication et marketing et plus spécifiquement en marketing des sports. J’ai eu de nombreuses expériences en travaillant avec beaucoup de structures spécialisées en marketing des sports au plan international.

Q- Parlez-nous de votre structure AMG?

-ADAD Méga Groupe ( AMG), est une structure née de mes années expériences accumulées et qui vise à apporter au sport béninois à travers sa professionnalisation des outils implémentés ailleurs et qui font aujourd’hui que le sport a cessé d’être un jeu pour devenir un enjeu hautement économique. Adad Mega Groupe est spécialisé en marketing des sports, en communication et en évènementiel. Nous travaillons dans l’accompagnement des sportifs, des clubs, des fédérations et des associations dans la capitalisation de leur performance et de leur compétitivité à travers la gestion efficace et professionnelle de leur image marketing.

Q: Quels sont les domaines d’intervention d’AMG Sarl ?

– AMG Sarl s’est donnée pour mission d’accompagner les sportifs, les clubs, les fédérations et les associations dans la définition d’un plan stratégique, d’un modèle économique approprié. AMG Sarl recherche ses partenaires, des équipementiers, divers partenariat en termes de sponsoring ou de mécénats. De plus à travers la gestion de l’image marketing, nous définissons et exploitons pour le compte de nos partenaires divers sortes de produits dérivés, nous assurons un management, une mobilisation et une motivation des supporters et sympathisants de toutes catégories. Nous travaillons à donner une valeur marchande aux sportifs, aux clubs, aux fédérations et aux associations en tenant compte du contexte socio-économique et politique dans lesquels ils sont.

Q: Qu’est-ce-que vous apportez de nouveau aux acteurs du sport béninois ?

– Le gouvernement à travers son ministre des sports en décidant de la création des sociétés sportives est certainement dans l’optique de faire du sport un secteur économique créateur d’emplois et de valeur ajoutée. Le sport professionnel est une industrie quelque soit le pays. Ainsi donc nos clubs, nos fédérations, nos associations et même les sportifs tout court ont besoins de structures compétentes et professionnelles capables de fructifier leur talent, leur performance, leur compétitivité, les différentes valeurs dont ils font montre lors des compétitions (courage, solidarité, mental, l’éthique, la morale etc…). Nous pensons nous positionner dans l’accompagnement de nos partenaires afin de définir et de mettre en œuvre pour eux les contours d’un environnement économique rentable, les assujettissant moins à la capacité financière d’un homme ou des subventions. Nous apportons de l’inédit et de l’innovation afin de changer le paradigme de la pratique sportive au Bénin. Nous voudrions être les premiers acteurs ou le tout premier maillon d’une pratique professionnelle et économiquement rentable. Nous avons les outils qu’il faut et nous avons aussi les compétences qu’il faut.

Q: Quels sont les objectifs, à court, moyen et long terme de AMG ?

– De façon globale, notre objectif est d’œuvrer avec les clubs sportifs, les fédérations et les associations à instaurer une dynamique économique dans la pratique sportive au Bénin. A court terme nous pensons aller au-devant des clubs afin de les convaincre de l’opportunité et du caractère indispensable de nos offres dans l’édification d’un système économique. A moyen terme, nous voudrions permettre aux clubs, aux fédérations et aux associations de grandir aussi bien sportivement qu’économiquement. Le sport professionnel ne se pratique pas sans argent. Mais tout investissement consenti dans le sport professionnel est toujours rentable. Bâtir une économie autour des clubs les rend indépendant et leur assure une pérennité. C’est à cela que nous voudrions aboutir. A long terme, il s’agira de faire des clubs sportifs béninois surtout dans les disciplines tels que le football, le handball, le volley et le basketball de véritables industries pourvoyeuses de valeurs ajoutées et créatrice d’emplois.

– Un mot pour conclure cet entretien….

Nous pensons et nous sommes certains que le sport béninois a un grand potentiel économique qui depuis n’est pas exploité. Nous missions est de parvenir à mettre à disposition des clubs, des fédérations et des associations les outils et les compétences nécessaires en vue d’une éclosion économique certaine. Par exemple dans le football, le Bénin peut disposer d’un ‘’Big 6’’ très compétitif au plan interne et au plan international.
Nous devons travailler tous à œuvrer afin de bâtir un sport véritablement professionnel. Ceci est alors l’affaire des privés que j’invite à prendre leur place et à saisir la pêche que leur tend le gouvernement béninois à travers les réformes. ADAD MEGA GROUPE compte jouer pleinement sa partition. Nous y sommes préparés et nous avons la compétence pour. Nous demandons aux clubs de nous faire confiance.


Flavien ATCHADE ( F. A)