Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

ACCOMPAGNEMENT DE LA SOCIÉTÉ CIVILE DANS LA POLITIQUE DE PROTECTION SOCIALE : LE GOUVERNEMENT ET 05 ONG NATIONALES SIGNENT DES PROTOCOLES D’ACCORD-CADRE

La Tour administrative de Cotonou a servi de cadre ce jeudi 18 novembre 2020 à la cérémonie de signature et de remise officielle des protocoles d’accord-cadre entre le Gouvernement de la République du Bénin et des Organisations de la société civile (Osc). Cette cérémonie a été présidée par le Directeur adjoint de cabinet du Ministre de la Justice et de la Législation, Timothée Yabit.

Dans son mot de bienvenue, la Directrice des relations avec les Institutions et de la promotion des dynamiques sociales, Zalia Bacoudogo Alassan a laissé entendre que les 05 Ong récipiendaires à savoir : Cercle pour la sauvegarde des ressources naturelles (CeSaRen) ; Sia N’son Ong ; Happy Universe ; Association d’aide au développement des femmes du Bénin (Aqdef-Bénin) et Humanitarian Health for Children (Hhc) ont satisfait aux critères d’éligibilité à l’accord-cadre. Ces dernières méritent, a-t-elle poursuivi, la signature de ce contrat de partenariat avec l’Etat. Toute chose qui leur permettra non seulement de bénéficier de certains avantages et facilités, mais surtout d’accompagner le Gouvernement dans sa nouvelle politique de protection sociale et d’accès aux services sociaux de base pour tous les citoyens du Bénin. La Dripds Zalia Bacoudogo Alassan a pour finir, réitéré aux partenaires et récipiendaires, ses félicitations et ses remerciements.

Aux dires du Directeur de la promotion économique, représentant la Direction générale des affaires économiques (Dgae), Léopold Vidjinagni, le Ministère de l’économie et des finances a, au titre de la première vague de l’année 2020, reçu 08 dossiers d’Ong de demande de signature d’un accord-cadre et après un examen strict, 05 Ong ont été déclarées éligibles. A cet effet, il a rappelé que le protocole d’accord-cadre avec l’Etat permet aux Ong nationales éligibles de bénéficier, conformément aux textes en vigueur, pendant une période de 03 ans, des mesures d’exonérations fiscales et douanières nécessaires au renforcement de leurs capacités d’interventions auprès des populations pauvres. « L’accord-cadre vise donc à apporter un appui substantiel de l’Etat à l’Ong bénéficiaire dans le but d’étendre ses œuvres sociales afin de mieux lutter contre la pauvreté », a-t-il martelé. M. Léopold Vidjinagni a pour clore ses propos, invité les récipiendaires à considérer cet acte comme un moyen d’action leur permettant d’atteindre véritablement leurs objectifs.

En procédant à la remise de ces protocoles d’accord-cadre, le Directeur adjoint de cabinet du Ministre de la Justice et de la Législation, Timothée Yabit a fait savoir aux récipiendaires que l’heure n’est pas aux réjouissances de la moisson mais à redoubler d’ardeur à la besogne. « Vous devrez continuer par travailler ardemment afin non seulement de conserver vos mérites mais aussi et surtout pour justifier amplement la confiance placée en vous tant par la puissance publique que par vos concitoyens », a-t-il ajouté. Par ailleurs, le Dac, Timothée Yabit a tenu préciser aux lauréats que l’accord-cadre n’est rien d’autre qu’un atout supplémentaire de réaliser les objectifs qu’ils se sont librement assignés mais en s’appuyant désormais sur le puissant levier que constitue l’Etat. Il a pour clore ses propos, émis le vœu que leurs actions dans le futur s’inscrivent dans la cohérence avec les objectifs du pilier 3 du Programme d’actions du Gouvernement intitulé « Améliorer les conditions de vie des populations ». Au nom des récipiendaires, Bienvenu Bossou de l’Ong CeSaRen a remercié les autorités du Ministère de la Justice et a également indiqué que cette reconnaissance n’est qu’une motivation supplémentaire pour donner le meilleur d’eux-mêmes sur le terrain.

 

Quelques images des moments…

PFCOM. DIR.COM/PR-MJL