Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

RECONNAISSANCE DES MÉRITES À LA COUR ROYALE D’ADOGBÉ  : Dr Cyrille Gougbédji désormais Dah Alodéhou à Agonlin

A l’occasion de la commémoration du 10ème anniversaire de l’accession au trône du 12ème Roi d’Adogbé, sa Majesté, Dada Ahidjè Dèffodji Gbèsso, Dr Cyrille Gougbédji, Gestionnaire mandataire de l’Agence nationale d’identification des personnes (Anip) a été consacré Dignitaire de la Collectivité royale Ahidjè d’Adogbé à Agonlin. C’était le dimanche 15 novembre 2020.

C’était la liesse populaire à la place Ahidjèhoun à Agonlin lors de la commémoration du 10ème anniversaire du règne de sa Majesté Dada Ahidjè Dèffodji Gbèsso doublée de certaines cérémonies de purification comme celle des offrandes aux mânes de nos ancêtres que Dr Cyrille Gougbédji a été fait dignitaire au sein de la Collectivité Ahidjè d’Adogbé à Agonlin.

En effet, ils étaient nombreux hommes et femmes, enfants et vieux à prendre part à ce rituel qui se fait tous les 05 ans pour implorer les mânes de nos ancêtres devant les divinités. Dr Cyrille Gougbédji puisque c’est de lui qu’il s’agit, est désormais appelé Dah Alodéhou et fait parti des gardiens de la tradition ancestrale de la région Agonlin. A ce titre, il est appelé à assumer de hautes fonctions au sein de la Cour royale d’Agonlin. Dah Alodéhou, le désormais ministre du développement, du plan et des relations extérieures avec le palais royal, a entre autres pour missions de veiller au bien des membres de sa Collectivité tout en travaillant à régler les conflits et à faire régner la paix en leur sein. Faut-il le rappeler, Dr Cyrille Gougbédji est également un chef suprême au sein des Adikouvis d’Agonlin. Stratège et développeur fin, l’heureux du jour a toujours fait preuve d’humilité et d’amour dans ses actions. Toute chose qui ont amené les sages et notables de cette Cour a décidé de l’élever à ce rang. Pour arriver à cette consécration, plusieurs rituels au nombre desquels la veillée aux mânes de nos ancêtres et celle qui a offert l’occasion pour implorer le bonheur, la richesse, la santé  et la longévité sur tous les fils d’Adogbé, ont eu lieu.

Dans son adresse, le récipiendaire, Dr Cyrille Gougbédji a rendu hommage à ses ancêtres pour la mission oh combien délicate à lui confiée. Il a ensuite précisé que ces cérémonies rattachent les fils et filles de la Collectivité Ahidjè d’Adogbé à Agonlin à leurs origines. Elles leur rappellent également, a-t-il poursuivi, qu’ils ont une culture à défendre et à bien se comporter dignement face à cette culture pour favoriser son développement.

Selon les femmes de la région Agonlin, le nom de consécration Dah Alodéhou donné au Dr Cyrille Gougbédji n’est pas le fruit du hasard en ce sens que la localité d’Agonlin a connu depuis quelques temps un développement dans bien de domaines grâce à ses actions. Ce qui témoigne la forte mobilisation des femmes venues de toute part à ces cérémonies avec des balais en mains pour rendre la maison Agonlin toujours propre au vœu du Dr Cyrille Gougbédji (Dah Alodéhou). Toutes contentes, elles ont demandé à Dah Alodéhou de ne pas s’arrêter en si bon chemin. Preuve que Dr Cyrille Gougbédji est un jeune sur qui la Nation béninoise peut compter pour son développement durable mais aussi et surtout pour le rayonnement de la région d’Agonlin. Signalons que dans le cadre de cette consécration, une messe a été dite pour rendre grâce à Dieu et aux mânes de nos ancêtres.

 

Quelques photos de la cérémonie…

SJ, Chargé Communication Dr Cyrille Gougbédji