Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Rentrée judiciaire 2020-2021  : La Cour suprême effectue sa rentrée judiciaire en présence du Président DJOGBENOU

La Cour Suprême a solennellement effectué ce jeudi 22 octobre 2020 à Porto-Novo  sa rentrée judiciaire 2020-2021 lors d’une cérémonie à laquelle a pris part le Président de la Cour constitutionnelle, le Professeur Joseph DJOGBENOU.

L’audience solennelle, qui marque ainsi le début de la nouvelle année judiciaire, a été placée sous le thème : « Le Magistrat et le politique : Comment concilier la confiance et l’indépendance ».

Quatre temps forts ont marqué ladite rentrée judiciaire : les observations du Bâtonnier de l’ordre des Avocats, La réquisition du Procureur général près la Cour suprême, l’allocution de rentrée du Président de la Cour suprême, et le message du Représentant du Président de la République, le Garde des sceaux, Ministre de la Justice.

Le Président de la Cour suprême, Ousmane BATOKO  a fait une évaluation des activités judiciaires de l’année 2019-2020, exposé les réalisations et les difficultés auxquelles son Institution est confrontée.

Installé depuis mardi 19 avril  2016 dans son fauteuil conformément au décret n°2016-40 du 10 mars 2016 consacrant le renouvellement de son mandat à la tête de la plus vieille institution judiciaire, Ousmane BATOKO quittera ses fonctions en mars prochain. Le Représentant du Président de la République lui a d’ailleurs rendu un hommage dans ce cadre  pour tout ce qu’il a fait pour le pays. Le Ministre de la Justice, Sévérin QUENUM, agissant au nom du Président de la République a profité de cette tribune pour saluer le travail abattu par son prédécesseur, le Professeur Joseph DJOGBENOU à travers les réformes opérées dans le secteur judiciaire avant de prendre la tête de la Cour constitutionnelle.

AP/PCC

Le Journal de NOTRE EPOQUE