Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Journée de réflexion du personnel de 3MD : Kenneth Adoko présente sa vision et incite à la probité

Une nouvelle année commence avec de nouveaux engagements à 3MD. La direction générale et le personnel se sont retrouvés à la Résidence Easy Hôtel de Cotonou pour une journée de réflexion sur la vie de l’entreprise. C’était le 10 janvier 2024.

«Faire une analyse organisationnelle et fonctionnelle de l’entreprise». C’est l’objectif essentiel de la journée de réflexion initiée par la direction générale. A l’ouverture de la rencontre, c’est le directeur général adjoint qui a remercié les collaborateurs pour avoir répondu a l’appel, faisant office de modérateur. Le Directeur Général de 3MD, Adoko Kenneth procédant a l’ouverture de la séance, a souhaité ses vœux au personnel tout en précisant le but de cette journée. Au nom du personnel administratif, technique et de soutien, la Secrétaire Administrative, Cécile Agbo a souhaité au directeur général les vœux au directeur général. «Au nom de tout le personnel, nous vous souhaitons nos vœux les meilleurs, une santé robuste et beaucoup de prospérité».


Le DG après avoir remercié chacun pour une année 2023 faite de gloire et de difficultés reste convaincu du nouveau tournant que dessine 2024. Il précise que «cet atelier est une journée de réflexion pour nous tous afin de lancer d’autres bases nouvelles pour le changement». Il a abordé la collaboration avec le personnel avant de faire part de l’historique de l’entreprise. Ainsi, «créé en 2016, 3MD a gagné un premier marché. Un marché qui est suivi de plusieurs réalisations à l’actif de l’entreprise. «:Nous sommes les premiers à construire l’IRM du CNHU, l’aménagement du centre de transfusion sanguine à Porto-Novo et plusieurs autres marchés et exécutés à bon escient avec des attestations de bonne fin d’exécution». Il rappelle à ses collaborateurs la vision de l’entreprise qui se veut «être une entreprise prospère, bien gérée, à envergure régionale, possédant un label reconnu dans ses domaines d’intervention». Selon le directeur général, «on a pris des risques qui nous ont donné un plus value. Nous avons gagné des marchés et à cause de vous, nous avons pu réaliser jusqu’au bout. Ce sont vous collaborateurs qui font que je suis là. Dans ce risque qui nous a marché, il y a beaucoup de ratés». Abordant la question relative à l’organigramme de l’entreprise, c’est le directeur adjoint, Achille Gbaguidi qui a présenté l’esquisse au personnel. Les différents amendements ont permis de parfaire l’organigramme qui est à partir de cette journée là boussole dans la hiérarchisation des tâches au sein de l’entreprise 3MD. Place est alors donné à la lecture et l’explication du cahier de charge de chaque acteur selon l’organigramme établi. Du directeur général au conducteur de véhicule administratif et personnel de soutien, tous ont été informés du contenu de leur mission au sein de l’entreprise 3MD.


La redaction

Le Journal de NOTRE EPOQUE