Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

DES DROITS DE L’ENFANT : Le Cnos-ben apporte de la joie dans le cœur des enfants

CELEBRATION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE
Les membres du Comité National Olympique et Sportif Béninois (Cnos-ben) à sa tête Julien Minavoa, Président de l’institution ont procédé le mercredi 27 Décembre 2023 à la célébration de la Journée Internationale des Droits de l’Enfant. C’est les locaux de l’Ecole primaire publique de Cadjèhoun qui ont accueilli cette manifestation de l’édition 2023 dont le thème est : «« «Pour chaque enfant ces droits» ».


« «L’humanité doit donner à l’enfant ce qu’elle a de meilleurs» », c’est à travers ces mots qu’a été adoptée en 1924 la célébration de la journée internationale des droits de l’enfant.
Ainsi, pour donner de la joie dans le cœur des enfants béninois en cette période des fêtes, le Cnos-ben a organisé cette célébration de la journée internationale des droits de l’enfant en différé le 27 décembre dernier avec les enfants de deux associations (Terres Rouges et Citoyens des Rues International à travers le foyer Sonangnon) qui interviennent dans la protection des droits des enfants. Une journée reconnue et célébrée le 20 novembre de chaque année avec la ratification de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant en 1989 lors de l’assemblée générale des Nations Unies par la résolution 44/45. Avec des ateliers tels que : le kid Athletic, la gymnastique, le badminton, la lutte, le break dance, les valeurs Olympiques et la peinture, ponctués de jeu, d’animations, et de distribution de cadeaux à une vingtaine d’enfants par le père Noël, ces enfants se sont amusés et ont été mis au contact de ces différentes disciplines afin de leur donner des aptitudes nécessaires pour la pratique de ces activités. Heureux de participer à cette deuxième édition de la célébration de cette journée internationale des droits de l’enfant, Juliette da Silva, responsable du centre résidentiel de terres rouges a salué le cnos-ben pour avoir regroupé ces enfants pour célébrer cette journée. « «C’est une journée spéciale pour ces enfants dont nous devons travailler a pérennisé pour le bonheur de ces derniers» » a-t-elle signifiée. Abondant dans le même sens que la responsable de terres rouges, Hypolite Hounton , éducateur et animateur de Citoyens des rues international a salué la présence des différentes associations qui interviennent dans la protection des droits des enfants au Bénin à cette activité, « ««cette journée, est une journée qui met de la joie dans le cœur des enfants et c’est une célébration qui doit être pérennisée afin de permettre à ces derniers de se sentir considéré» » a-t-il déclaré.
Prenant la parole devant ces bouts de chou, Julien Minavoa, président du Cnos-ben a remercié les différentes organisations et associations non gouvernementales qui interviennent et accompagnent les enfants dans la protection de leurs droits pour le bonheur de ces derniers. Il a profité pour rappeler à ces derniers la mission qui est dévolu à l’institution qu’il dirige avant de rassurer les différents partenaires que rien ne sera laissé par son institution pour célébrer les enfants qui sont nos viviers. Signalons qu’une vingtaine de cadeaux ont été remis par le père noël à ces enfants et que les deux associations ((Terres Rouges et Citoyens des Rues International à travers le foyer Sonangnon) ont reçu des mains des responsables du Cnos-ben des maillots, un ballon et une paire de poteaux pour permettre à ces enfants de pratiquer le sport.

Flavien ATCHADE(F.A)

Le Journal de NOTRE EPOQUE