Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Football : Jordan Adéoti élogieux envers la relève des Écureuils

Consacré champion avec le stade Lavallois pour la première fois de sa carrière, le milieu de terrain béninois du Stade Lavallois, Jordan Adéoti se livre sans langue de bois sur sa carrière et jette une vue panoramique sur la qualité intrinsèque des joueurs qui composent sa sélection nationale. Cadre, du haut de ses dix ans et 44 sélections, l’international béninois Jordan Adéoti se réjouit de l’éclosion des nouvelles pépites béninoises et se montre confiant de la relève.

Le quart de finaliste de la CAN 2019 avec les Écureuils du Bénin, Jordan Adéoti se montre disposer à aider avec passion et joie les néophytes de la sélection afin de rendre l’ascenseur à l’équipe. “Je vais encadrer les jeunes talents comme Michael Poté et Khaled Adénon ont encadré nous autres à notre arrivée” s’exprimait le joueur de 33ans. Sur la question relative à la plus value que ces jeunes peuvent apporter au 11 National, l’international béninois Jordan Adéoti n’a pas tari d’éloges à leurs égards. “Je trouve que la nouvelle génération est de grande qualité. Junior Olaitan le montre et commence à jouer à Niort. Mattéo Ahlinvi a énormément de qualités au milieu de part sa percussion , son touché de balle etc” dixit le champion en titre de la D3 française, Jordan Adéoti au sujet de ces deux joueurs de l’entre-jeu béninois.

Par ailleurs, Jordan Adéoti se montre même impatient d’évoluer au côté de l’une des attractions d’Antalya Cup, son jeune coéquipier, champion du championnat d’élite de la Suisse avec son club du FC Zurich, Aiyegun Tosin. “J’ai hâte aussi de voir Tosin Aiyegun, qui a fait un super travail en suisse , qui a été champion et qui a bien pris ces marques au dernier rassemblement.” déclarait le numéro 8 des Écureuils. À entendre Jordan Adéoti, le Bénin regorge des arguments à faire valoir dans le concert des nations respectées de la discipline si le brassage inter générationnel se fait à bien. ” Tous les jeunes joueurs qui jouent au Bénin qui nous rejoignent parfois en sélection parfois juste pour les entraînements montrent aussi beaucoup de qualités. Encore une fois, si on arrive à créer cette alchimie entre l’expérience que peuvent avoir les anciens entourés de jeunes on peut faire de belles choses” concluait Jordan Adéoti.

Jeraud LANGANFIN GLELE