Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Fédération béninoise de lutte : “Écouter attentivement les experts lors de cette formation” dixit Yves Azifan (Les enseignants d’EPS au contact des experts de la lutte)

Relancer et de promouvoir les activités de la lutte béninoise, tel est l’un des objectifs de la nouvelle équipe dirigeante de la Fédération béninoise de lutte (Febelutte) en collaboration avec l’Union des Fédérations Francophones de Lutte (Uffl) et l’Union mondiale de lutte (Uww), en organisant une série de formation à l’endroit des différents acteurs qui composent cette discipline. Dans ce objectif, l’Auditorium Marius Francisco de Cotonou situé au stade Général Mathieu pour lancer cette formation le lundi 17 mai dernier.
Le premier acte marquant la nouvelle ère du nouveau comité exécutif de la fédération béninoise de lutte installée en février dernier est cette formation ouvert à l’endroit des cadres techniques et de préparation des lutteurs qui a démarré le 17mai dernier et finit le 22 mai 2021). Il a pour objectif d’initier un camp de préparation en lutte olympique au profit des lutteurs béninois. Ce stage d’initiation et de préparation a également pour but de mettre les pratiquants dans le bain, afin de commencer à envisager sereinement le prochain championnat d’Afrique de lutte olympique au Maroc et les 9èmes Jeux de la Francophonie à Kinshasa en République Démocratique du Congo, qui auront lieu dans les mois à venir. Ces différents stages de formation organisés parallèlement seront conduits par deux experts de l’Union Mondiale de Lutte, Vincent A. Aka et Christian L. Danga. Ceci, avec la participation de plusieurs invités de marque notamment le président de la Fédération Nigériane de Lutte, ancien champion Olympique et Champion du Monde, Daniel Igali, le président de la Fédération Togolaise de Lutte Bernard Walla et d’autres personnes ressources. Ainsi, pendant une semaine, les différents participants de ce stage iront à l’assaut des diplômes de Formation Niveau 2 au profit des entraîneurs, Niveau 5 ou 4 au profit des arbitres puis de préparation et de perfectionnement au profit des lutteurs. Heureux de revenir au Bénin après la formation de 2017, Vincent Aka a salué le dynamisme de la nouvelle équipe qui a compris que pour aller loin qu’il faut ménager sa monture , saisissez cette opportunité chers participants de ce stage afin de révéler la lutte béninoise a t il conclut. Remerciant les experts qui ont accepté dirigé cette série de formation, Yves Azifan dans son intervention a promis effectué le nécessaire afin que la lutte béninoise prenne une nouvelle dynamique en changeant de cap, mon soucis majeur est d’avoir une équipe bien formée pour les différents championnats et changé la lutte traditionnelle que nous pratiquons avec la lutte olympique et les autres formes de lutte qui existent a t il conclu.
Représentant le ministre Oswald Homeky , Okry Nonvignon , a salué les membres de la fédération béninoise de lutte pour avoir choisir de démarrer leur mandat en organisant cette formation à l’endroit des participants qui en n’ont besoin. Il a profité de l’occasion pour inviter les stagiaires à être attentifs durant cette série de formation qui sera assez sur les cours théoriques et pratiques afin que la lutte béninoise puisse sortir de l’ornière.
Rappelons que l’objectif de Yves Azifan et sa nouvelle équipe est de faire tout possible pour que la lutte béninoise soit au joutes continentales et mondiales.

F. A