Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Aidez vos enfants à se forger un mental d’acier pour pouvoir faire face à la cruauté du monde.

Un phénomène assez triste est observé ces dernières années en Europe et aussi États-Unis, c’est le suicide des enfants. Même si le phénomène n’est pas encore visible en Afrique il mérite quand-même qu’on s’y attarde. Le suicide est souvent le dernier recours d’une personne extrêmement désespérée, c’est un acte qui survient quand une personne se retrouve dos au mur sans alternatives. Comment comprendre que des enfants qui ont toute la vie devant eux en arrivent là. La grande majorité des cas qui ont été rapportés, les enfants ont soit subi le harcèlement fréquemment soit ont été régulièrement abusés..

Le harcèlement en milieu scolaire est un phénomène qui existe partout dans le monde. Certains enfants ne supportent pas qu’on les harcèle, parfois ils subissent dans le silence et finissent par craquer parfois ils répondent par la violence. Dans l’un ou l’autre des cas la proximité ou la complicité des parents joue un rôle assez apaisant. Lorsque le ou (les parents ) est (sont) proche de l’enfant il note très tôt que quelque chose ne va pas à son niveau et essaie de comprendre voire apporter des solutions. C’est pour cela que beaucoup de spécialistes dans le domaine de l’éducation mettent l’accent sur le dialogue parent- enfant.

Il est important de faire en sorte que les enfants aient un mental d’acier. Pour y arriver il faut apprendre à l’enfant à :

S’aimer comme il est, quand on s’aime soi-même les remarques désobligeantes sur le physique ne font pas l’effet escompté.

Se faire confiance. Un enfant qui se fait confiance aura du mal à se laisser influencer par les remarques sur sa personnalité. Ce qu’on lui dira ne lui fera ni chaud ni froid parce qu’ilsait qui il est et ce qu’il vaut.

Être méfiant : il faut apprendre à l’enfant à ne pas faire confiance aux gens. Des personnes en qui certains enfants avaient confiance n’ont pas hésité à les voler, violer et assassiner.Il doit se méfier des gens et éviter de suivre n’importe qui.

A communiquer. Parler sans peur aux parents peut éviter des drames familiaux. Si l’enfant a l’habitude de bien communiquer avec l’un de ses parents il l’informera dès qu’il sera face à une situation difficile ce qui permettra de vite trouver des solutions.

Le monde dans le quel nous sommes aujourd’hui est un monde où la méchanceté, la perfidie les vices et autres sont devenues des normes pour certains. Les enfants peuvent faire des dépressions, ce que beaucoup de parents ignorent. Aider les enfants à ne pas être victimes de la méchanceté de certains est un devoir. C’est aux parents de fournir les armes qu’il faut aux enfants pour avancer de façon digne. Certains parents protègent au maximum leurs enfants et les surveillent mais la meilleure chose c’est de forger l’enfant de telle sorte qu’il soit assez fort pour supporter les moqueries, assez confiant pour ne pas se laisser influencer par les railleries et assez humain pour demander de l’aide aux parents quand il commence par être désespéré.

Karimath Foumilayo Lawani, Présidente de l’ONG Eduquons Autrement, Page facebook : Programme Eduquons Autrement.