Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Performances économiques : WADAGNI présente les lauriers du Benin.

L’élection du Président Patrice Talon à la tête de notre pays en avril 2016, a révélé un jeune Ministre des finances pétri de talents dont le discours est en cohérence avec les actions et résultats.

A l’issue d’une conférence de presse animée ce jour, le Ministre a porté à la connaissance du public certaines performances obtenues.

Après 4 ans à la tête de ce ministère névralgique, Romuald Wadagni a qui le Président a décidé de faire confiance, enchaîne les performances depuis 3 ans, ce qui fait la fierté de tout le pays.

On a déjà tous oublié; mais à l’avènement du régime le Nigeria a fait une dévaluation historique de sa monnaie, ce qui a durement frappé les activités économiques et toutes les projections ont annoncé une difficulté dans la gestion. Quelques temps après c’est à la restriction des échanges commerciaux on a assisté de la part du géant de l’Est, mais notre économie s’est adaptée et mieux a eu des performances jamais obtenues dans l’histoire de notre pays.

L’agence internationale Standard & Poor’s a maintenu, ce mois de juin 2020, la note B+ attribuée au Bénin, en décembre 2018. Cette confirmation est la reconnaissance de la pertinence des réformes économiques entreprises par le gouvernement, depuis 2016 pour l’amélioration de la gestion macroéconomique du pays, notamment la réduction progressive du déficit budgétaire.

Autre bonne nouvelle, la Banque Mondiale a annoncé le classement du Bénin dans la catégorie des pays à revenus intermédiaires. Notre pays quitte ainsi pour la première fois de son histoire la tranche des pays à faibles revenus et rejoint le groupe des pays comprenant la Côte d’Ivoire, le Sénégal en Afrique de l’ouest. Concrètement, cette performance permettra à notre pays de maintenir les appuis traditionnels des institutions, mais surtout d’accéder à d’autres sources que seuls le Sénégal et la Côte-d’Ivoire avaient accès.

Le Bénin dont le Ministre de l’économie et des finances détient la palme de meilleur ministre des finances décernée par la Banque africaine de développement (BAD) a été en Afrique le premier pays à faire une émission obligataire en Euro et seul pays retenu par l’Allemagne pour participer à l’initiative Compact with Africa (CwA) dont l’objectif est d’élargir le tissu du secteur privé et d’ attirer les investissements étrangers.

Malgré toutes ces performances les mauvaises langues parlent de maquillage de chiffres, chose compréhensible car la “Béninoiserie” à la peau dure. Quand les mêmes institutions donnaient des classements en défaveur du pays, c’est de bon chiffres, mais dès que c’est bon, c’est maquillage.

Le Gouvernement à travers son dynamique ministre des finances doit continuer sur cette lancée pour que notre pays serve davantage de référence.

EBEN 2021…..