Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

ÉCOLE DE FORMATION DES PROFESSIONS JUDICIAIRES : 12 AUDITEURS DE JUSTICE RECRUTÉS ENTRENT OFFICIELLEMENT EN FORMATION

Le Centre de documentation et d’information juridique (Cdij) de la Cour d’appel de Cotonou a servi de cadre ce jeudi 20 février 2020 à la cérémonie officielle de l’entrée en formation des auditeurs de justice. Ces derniers ont été sélectionnés à la suite d’un concours organisé au profit du Ministère de la justice et de la législation (Mjl). Ils auront à suivre une formation de qualité pour accomplir convenablement leur mission à la chancellerie et dans les juridictions.

Ces auditeurs de justice suivront leur formation pendant 02 ans à l’Ecole de formation des professions judiciaires (Efpj). En effet, ils ont été recrutés dans le cadre de la mise en place d’une justice de qualité, accessible à tous dont l’un des volets essentiels est l’avènement d’un personnel de type nouveau, intègre et compétent. Toute chose qui a poussé le Gouvernement du Président Patrice Talon à procéder au recrutement de ces jeunes demandeurs d’emploi d’une part et de les former dans une école créée pour la circonstance d’autre part. Après cette formation, ils auront pour mission fondamentale de résoudre les conflits sociaux et de ramener l’ordre et la paix ainsi que le réconfort aux citoyens lésés dans leurs droits et liberté à la Chancellerie et dans les Tribunaux.

Dans son mot de bienvenue, le Directeur de l’Ecole de formation des professions judiciaires, le professeur Eric Montcho Agbassa a laissé entendre que cette cérémonie de réception des nouveaux auditeurs de justice, vient mettre fin aux moments euphoriques qu’ont passé les lauréats après leur admission au concours en octobre 2019. Il a ensuite rassuré les auditeurs de justice que l’Ecole va mettre à leur disposition tous les moyens nécessaires pour l’atteinte des objectifs. Faut-il préciser, les lauréats comptent dix hommes et deux femmes dans leur rang. De ce fait, tous les regards sont donc tournés vers la fin de la formation de cette promotion des auditeurs de justice dans deux ans pour voir si les fruits vont tenir la promesse des fleurs.

« Chers auditeurs de justice, en cette qualité, vous en êtes les premiers pensionnaires et je voudrais vous en féliciter d’autant que votre admission au dernier concours fait de vous de véritables lauréats lorsqu’on regarde le nombre d’appelés et le fruit de la moisson » a laissé entendre le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et de la Législation Séverin Maxime Quenum. Plus loin, il espère que la formation qu’ils vont recevoir durant 24 mois va les transformer en véritable juges compétents pour le bonheur des justiciables. « Oui, il nous faut pour aujourd’hui et demain, des juges compétents .C’est pourquoi, aux félicitations que je vous adresse, j’ajoute une exhortation pour faire de votre succès au concours, un essai à transformer impérativement à l’issue des deux ans de formation que vous recevrez à l’Ecole » martèle-t-il. A noter que cette cérémonie a connu la présence du Directeur de cabinet du ministère du travail et de la fonction publique, Dieudonné Assogba. Ce dernier a invité les lauréats au travail pour le rayonnement de la justice béninoise.

Quelques photos de la cérémonie

PF.COM. DIR. COM/PR-MJL

error: Content is protected !!