Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

UNE PROSTITUÉE PORTEUSE DU CORONAVIRUS MISE EN QUARANTAINE AVEC 42 CLIENTS.

À Sensenruth en Belgique, une travailleuse du sexe vient d’être diagnostiquée positive au coronavirus. Gisèle (prénom d’emprunt) a ressenti les premiers symptômes ce mercredi soir durant son service. Le médecin qui l’a auscultée a ordonné la mise en quarantaine immédiate de l’établissement « La dragée bleue » située rue de la tour, où est employée cette pauvre dame de joie.

Pour les 42 clients, coincés dans l’établissement, c’est la consternation. « C’est vraiment pas de chance, raconte Jean-Marie. J’étais juste venu acheter des cigarettes et me voilà bloqué ici. J’espère que ma femme ne va pas se faire de fausses idées ! » ; « Pareil pour moi, raconte Jean-Michel. Je suis juste venu demander mon chemin car j’étais perdu. J’en avais pour deux minutes tout au plus ! ». La Patronne du bar, Mme Janine Souteneur, regrette la situation mais se veut optimiste : « Heureusement que José (ndlr. le médecin) se trouvait sur place, il a au moins pu l’ausculter tout de suite! ».

Ce dernier ne se prononce pas sur la durée de la mise en quarantaine de l’établissement. Néanmoins, il tient à rassurer tous les clients réguliers de Gisèle : « Tous ceux qui ont bénéficié de ses services durant les 14 derniers jours recevront un courrier à domicile les invitant à se présenter à l’hôpital pour un dépistage. »

error: Content is protected !!