Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Le harcèlement en milieu scolaire : Un phénomène qui nuit aux enfants plus qu’on ne peut l’imaginer.

Que peut faire le parent face à ça ?
Aujourd’hui le harcèlement en milieu scolaire a pris de l’ampleur.Le harcèlement est une forme de violence perpétrée à répétition sur un individu.Il peut être physique,verbal ou psychologique. Un enfant régulièrement battu, injurié, humilié à l’école par ses camarades est victime de harcèlement. Ce phénomène qui était propre à certains pays s’est répandu dans le monde entier. Plusieurs enfants se sont suicidés ces dernières années car ne pouvant plus supporter le harcèlement de leurs camarades de classe .Croire que ce phénomène n’existe pas ici au Bénin est un leurre.Le harcèlement peut porter sur le physique de l’enfant( tu es trop gros, trop chétif, défauts physiques…), sur ses comportements( tu es trop émotif, tu fais trop le dur….) Sur un problème de santé ( autisme, nanisme handicap physique, …) ,et parfois ça part juste d’une antipathie naturelle d’une seule personne qui arrive à convaincre d’autres de le suivre. Plusieurs enfants le vivent et passent celà sous silence.Ce que beaucoup ne savent pas,le harcèlement déstabilise l’enfant, il perd la confiance qu’il a en lui-même,il perd l’estime qu’il a de lui-même,il est démotivé par rapport à l’école, il est fatigué psychologiquement ce qui peut le conduire à des réactions extrêmes. L’enfant harcelé ne peut pas donner le même rendement scolaire que l’enfant qui ne l’est pas.Le harcèlement joue sur les résultats scolaires, aller à l’école devient un problème pour l’enfant. Ce harcèlement en milieu scolaire pousse certains enfants victimes à se tourner vers les substances illicites ou à avoir des comportements totalement en déphasage avec leurs éducations pour essayer de supporter.
Que peuvent faire les parents pour aider leurs enfants ?
L’une des premières choses que le parent doit chercher à avoir,c’est la confiance de son enfant. Le parent doit avoir des comportements qui vont pousser l’enfant à lui faire totalement confiance.
La deuxième chose ,le parent doit instaurer le dialogue quotidien entre l’enfant et lui. L’enfant qui se sent en confiance n’aura pas peur de dire à ses parents qu’il est harcelé à l’école. La communication parent-enfant est primordiale pour éviter certains drames familiaux.
Le parent doit travailler à rendre son enfant fort psychologiquement. C’est un travail qu’il faut commencer dès la tendre enfance. Ne pas faire en sorte que l’enfant soit dépendant et cherchant toujours la protection des parents. Il faut apprendre à l’enfant à être un peu indépendant. Lui montrer qu’il est fort et apte à faire face à certaines situations compliquées et celà dans la discipline sans verser dans la violence.
Dès que l’enfant commence par trop se plaindre d’un camarade,le parent a l’obligation d’aller à l’école pour s’informer et régler la situation avant que celà ne dégénère. Certains parents n’ont pas trop le temps mais il est important d’avoir du temps pour certaines choses.Un enfant harcelé peut devenir un bourreau demain, parce qu’il l’a tellement subi qu’il risque de le reproduire sur d’autres pour prouver sa force.
Le harcèlement pousse beaucoup d’enfants au suicide, les parents doivent faire attention et être à l’écoute pour ne pas se réveiller trop tard dans ce monde trop cruel. Au niveau des écoles aussi ils doivent mettre en place des stratégies pour lutter contre le harcèlement scolaire.
Karimath Foumilayo Lawani.
Présidente de l’ONG Eduquons Autrement
Chroniqueuse santé et éducation

l
Le Journal de NOTRE EPOQUE