Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Réécriture de l'histoire du Benin : : Un grand renfort pour le projet DONÙ ( Le président Serge ATTINZOVE mérite une décoration)

(DONÙ a déjà déblayé le terrain, le comité installé par le président Talon n’a pas de souci à se faire)
Le souci du président Patrice Talon de réécrire l’histoire de notre pays n’aura pas du plomb dans l’aile. Cette initiative a été heureusement déjà démarrée par l’ONG Racines Africa qui depuis 5 ans, œuvre pour la réécriture de notre histoire du Nord au Sud.
Comme le Professeur Joseph Ki ZERBO a réussi à écrire l’histoire générale de l’Afrique, RACINES AFRICA s’est mise à écrire l’histoire générale de la République du Bénin. A cet effet, plusieurs structures sont mises en place dont particulièrement DONÙ: autrement la source s’en occupait depuis 2016. Le Chef de l’Etat, le président Patrice Talon a donc vu juste en mettant sur pied, un comité Ad’ hoc qui sera chargé de restaurer notre histoire. Un travail de reconstitution et la réécriture de l’histoire des royaumes qui forment aujourd’hui la République du Bénin et qui est à l’actif de l’ONG Racines Africa qui travaille méthodiquement en s’inspirant des sources fiables pour le compil des informations.
L’ONG se réfère à trois sources : directe, indirecte et parallèle, toujours à travers un débat ou s’affrontent les logiques scientifique, intellectuelle et empirique pour la manifestation de la vérité afin de restituer à l’histoire toute son historicité. Des antennes sont installées dans tous les départements du pays pour cette œuvre de réécriture de notre histoire. De quoi engendrer des réactions au sein des membres de DONÙ qui salue le travail que fait l’ONG Racines Africa avec l’installation du comité Ad ‘hoc qui doit réécrire notre historie par le Chef de l’Etat. << Nous sommes convaincus dès maintenant que ce que Donù fait est une bonne chose>>, a laissé entendre monsieur Emmanuel Migan Hagla, un membre du forum Donù Zou. Pour lui, Donù est déjà très avancé dans la réécriture de l’histoire du Benin. Le comité mis en place doit s’inspirer de l’école Donù qui du Nord au Sud a déjà balisé le terrain.

Continuer sur la même lancée
Ils sont plus doper désormais pour continuer le projet de réécriture de notre histoire. Comme monsieur Emmanuel Migan Hagla, plusieurs autres membres de Donù-Zou ont réagi à ce sujet. Agonvonon Coffi Auberge a félicité le président Serge ATTINZOVE pour avoir vu juste en lançant et s’investissant pour ce projet. << On ne doit pas se décourager car l'heure de la vérité et de réconciliation a enfin sonné>>, a laissé entendre monsieur Agonvonon pour qui, c’est le moment plus que jamais de résoudre les rangs pour ne pas perdre la paternité de ce projet. Pas d’inquiétude chez Dada Aho Glèlè pour qui, ce comité mis en place par le gouvernement doit être un challenge pour Donù. Pour Franck Sounton, on peut réécrire toute l’histoire du Benin mais celle du royaume du Danxomè est une œuvre griffée Donù-Zou. Le débat devient plus intéressant quand des têtes couronnées reconnaissent la moisson Abondante déjà récoltée par Donù en matière de restauration de notre histoire. Pour Agonlihossou Dada Zéhè, nous devons rendre hommage à un digne fils du plateau d’Abomey Serge ATTINZOVE et son équipe pour avoir été inspirée par les ancêtres. Pour sa majesté, le comité mis en place par le Chef de l’Etat vient en complémentarité de Donu. << C'est la preuve que Donù-Zou existera toujours même si ce projet du gouvernement de réécrire l'histoire de notre pays ne date pas d'aujourd'hui. Pour sa majesté Agonlihossou Dada Zéhè, cette initiative a été concrétisée lors du Forum National des Rois et Dignitaires du Benin tenu au Palais des Congrès de Cotonou du 8 au 9 décembre 2008. Un grand rendez-vous pour réécrire l'histoire de notre pays qui a été sanctionné par des recommandations. Honorable Kindjanhoundé Houngbonougan est fière de ce comité et trouve que les membres de ce comité sont obligés de venir se ressourcer à Donu. << Nous sommes plus qu'un organe consultatif pour ce comité>>, a conclu monsieur Kindjanhoundé. Daah Sèmassoussi félicite tous les acteurs de Donù et particulièrement sa Majesté Dada Kêfa le roi d’Abomey. << C'est en votre temps que ce projet du gouvernement est effectif>>, a indiqué daah Sèmassoussi qui qualifie Dada Kêfa et Serge ATTINZOVE de chanceux.
Gabin Euloge ASSOGBA