Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Un creuset pour l’emploi adéquat des jeunes

Démarré ce jeudi 25 février 2021, au Novotel Orisha en présence de plusieurs acteurs sociaux et politiques, la table ronde de réflexion entre universités, entreprises et décideurs permettra à la jeunesse la redynamisation de sa vision en matière d’emplois.

La situation de l’employabilité au Bénin en Afrique et dans le monde n’est plus reluisante. Il n’est plus un secret pour personne que la reconversion vers les formations professionnelles sont une nécessité dans notre monde d’aujourd’hui. C’est dans ce cadre que la table ronde de réflexion entre universités, entreprises et décideurs a été initiée. À l’entame du lancement ce matin,  le représentant des étudiants a exprimé ses sentiments d’espoirs et de satisfactions ” c’est avec la rencontre de toutes les couches qui traitent les questions de l’emploi, il serait mieux de définir cette politique qui nous aidera à trouver un mieux être après notre formation.”

La formation sur l’employabilité est une phase décisive dans la vie. Selon la représentante du ministère de l’enseignement supérieure ” nous avons noté des soucis que posent l’employabilité de nos jours et cela juste parce-que nous entretenons  beaucoup de filières non porteuses. ” elle poursuit ”Et nous devons y réfléchir.”

Si la question de l’employabilité est complexe de nos jours au Bénin et dans le monde, quelle est la participation des nations unies?

Le coordonnateur résident du système des nations unies , a d’abord adressé ses salutations au président de la république, au ministre d’État et a son gouvernement, il a reconnu les efforts que font les universités et les structures privées qui accompagnent le secteur de l’emploi,  avant d’étaler le programme du système des nations unies sur les questions de l’emploi au Bénin et dans le monde.

Selon la ministère de l’enseignement supérieure, Eléonore Yayi Ladékan, plusieurs questions se posent ” question d’insertion professionnel, la question de l’employabilité? Que deviennent après les étudiants que nous formons? Le montage du curricula dans l’accueil et autres…quel sentiment anime l’employeur après avoir reçu l’étudiant ? Du côté de l’étudiant quel sentiment l’anime après avoir être dans une structure X ou Y? Tellement de questions.” a telle soulignée. Elle poursuit” ceci n’est pas un problème spécifique mais global dans la sous-région. Car ce ne serait pas une assise de plus mais plutôt un moment de réflexion pour changer les comportements et la donne. Le débat sera sur la table pour qu’on trouve des solutions adéquate.”

Pour le coordonnateur du système des nations unies ” il est urgent d’amorcer l’évolution du domaine de l’emploi car nous sommes à moins de dix ans de l’objectif fixé. Il exhorte les différents cadres à se rendre disponible pour l’engagement de cette table ronde.

Les étudiants l’Université d’Abomey Calavi ont égayé les participants par une très belle prestation de sketch sur l’emploi.

«En 2016, le gouvernement a organisé les états du marché de l’emploi pour 3 à 4 millions de jeunes en sous emplois ou en chômage » note Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’État du Bénin. C’est de cet rapport que nous avons jugé qu’à défaut, le socle de sous emploi il faut créer les emplois nouveau. Plus de 800.000 emplois ont été créé, mais face à un taux d’un million il y’a du chemin à faire. Si nous  continuons sur ce chemin nous allons réduire le taux de chômage considérablement.

Il y’a deux ans nous avons organisé avec le chef de l’État Patrice Talon, une table ronde sur la nouvelle stratégie de la formation professionnel et technique afin d’avoir une reconversion avantageuse des jeunes.  Pour le ministre d’État ” Nous savons que l’agriculture consomme 30 pour cent des jeunes du secteur. Mais pour les autres secteurs ? Quel domaine ?

Il faut un tel creuset pour parler avec les patrons, les chefs d’entreprises et les travailleurs eux mêmes. La table ronde de ce matin est très important pour encourager les organisateurs, les enseignants qui souhaitent une transformation et les entreprises  souhaitent que demain les apprenants qui viennent sur le marché soient un peu plus adapté aux besoins des entreprises de notre pays.

+ Photos

 

Justice : Les Résultats  du CAPA

+photos résultats