Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Trois questions à Kenneth Adoko, Président directeur Général de l’entreprise 3MD: “En 2024, nous pensons à l’extension la structure à un SA. pour l’ouvrir dans la sous-région et en dehors”

3MD est une société spécialisée dans plusieurs domaines, dans plusieurs secteurs. Des ingénieurs qualifiés, de l’expertise dans l’importation, du service après-vente, dans l’achat et vente des mobiliers de bureau d’accessoires informatiques, dans le matériel roulant, et en l’occurrence en 90% de des activités c’est BTP travaux publics tout ce qui est construction.

Vous venez de tenir une rencontre avec tout le personnel de 3MD. De quoi avez-vous parler ?

Il s’agit d’une rencontre préméditée avec la direction que j’ai concrétisé. Pour aller de l’avant dans cette vie, il faut avoir des objectifs et on s’est fixé des objectifs et puis pour les atteindre, il faudrait rencontrer le personnel et leur dire de vive voix ce que nous attendons d’eux et leur fait des promesses sur ce sur quoi nous allons nous appesantir désormais pour leur dire qu’on les remercie par rapport à tout ce qu’ils font et qu’ils ne pensent pas qu’ils travaillent pour un individu. C’est le travail de tout un chacun de nous qui fait la société. Quand on parle de la société dans le monde entier de façon globale, c’est tout le monde qui fait la société et quand nous créons une société qui est privée à nous, ce n’est pas notre société à nous, ce n’est pas une société familiale, c’est une société qui est pour le monde. Alors là puisqu’ils sont dans la société qu’ils savent que nous formons une famille et que dans cette famille aussi ce que doit se passer dans leur famille, ils doivent le faire passer aussi dans cette famille sociale que nous avions. De façon concrète, nous voulons aller de l’avant. On ne peut pas avoir des courbes descendantes mais plus plutôt ascendantes pour les années à venir.

Quels sont les grandes réalisations à l’actif de 3MD ?

A ce jour sous la rupture, nous avons eu la chance de gagner, des appels d’offres en construction d’imagerie. Nous sommes les premiers d’ailleurs, il y en a plus d’autres qui sont arrivés après nous au CHNU. C’est nous qui avons construit le bloc de l’IRM, au CHD de l’Ouémé Plateau, c’est nous qui avons construit la scanographie à Parakou aussi. L’aménagement et la réhabilitation de l’ANVG, c’est nous qui l’avons fait. Nous avons réalisé l’aménagement de 276 hectares de terres agricoles.

Quels sont vos projets futurs ?

Aujourd’hui je pense que nous avons tous les engins qu’il faut aller à de l’avant. En 2024, nous pensons en priant le Seigneur de par notre travail aussi beaucoup travaillé et aussi penser à l’extension la structure à un SA. pour l’ouvrir dans la sous-région et en dehors de cela en dehors de ça, nous pensons aussi avoir industrielles et commissaire décentralisation pour qu’on puisse nous allouer cette terre que sur des superfices qu’il faut pouvoir en fait industrielle, vu que déjà le gouvernement à faire l’effort de ramener des usines de fabrication de transformation déjà ici. Je pense que nous on peut quand même rentrer dans ces approches de fournir la matière première c’est pourquoi nous nous attendons pas nous. Nous attendons pas seulement sur les marchés publics, mais réaliser des thèmes industriels pour non seulement pour notre suivi.Pour être sur le marché aussi, as-tu peut-être compétitif et donne notre mot d’ordre sur le marché aussi à travers la livraison de moi dit moi de palme de chaudière tout ça et avoir comme projet nous allons devant un projet un logement de 100 appartements pour qu’il sera décerné uniquement pour les employés de notre entreprise et qui seront payés sur certaines années aussi en dehors cette année, on a régularisé tous ceux qui travaillent de façon avec nous de façon concrète, ils ont dans une banque et puis auront un compte où nous pouvons leur donner des facilités de prêts et tout pour leur propre besoin.

La rédaction

Le Journal de NOTRE EPOQUE