Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Théophile Yarou,  Ancien ministre d’État chargé de la défense nationale,  Premier Secrétaire Exécutif National adjoint du parti FCBE

Message de Théophile Yarou, en prélude à la rentrée scolaire 2020/2021.

Chers apprenantes et apprenants !

Demain lundi 28 septembre 2020 est la date retenue pour la rentrée scolaire 2020/2021.

À quelques heures de cette rentrée scolaire qui est une angoisse pour les  uns, l’impatience et la joie de retrouver les camarades pour les autres, je voudrais vous souhaiter une excellente rentrée scolaire.

Dans un contexte particulier de la crise sanitaire liée au coronavirus, je voudrais vous inviter au respect des gestes barrières pour éviter de faire des écoles, les foyers de contamination du virus.

Je vous invite également à suivre avec beaucoup d’attention,  les explications de vos enseignants afin d’en tirer grand profit pour votre réussite à la fin de l’année.

À vos enseignants,  j’adresse mes sincères félicitations et mes mots d’encouragement pour cette nouvelle rentrée scolaire qui pointe déjà à l’horizon.  Je les invite à donner le meilleur d’eux même afin de vous procurer un enseignement de qualité pour un véritable essor de l’éducation dans notre très cher et beau pays, le Bénin, car *«l’éducation est le socle de tout développement» dit-on souvent.

Bonne rentrée à toutes et tous !

 

Théophile Yarou,

– Ancien ministre d’État chargé de la défense nationale

– Premier Secrétaire Exécutif National adjoint du parti FCBE

 

Moukaram A.M. BADAROU, ancien Préfet de l’Ouémé / Plateau

Ce lundi 28 septembre 2020, nos enfants reprennent le chemin de l’école pour le compte de l’année scolaire 2020-2021. À cette occasion, je voudrais remercier et féliciter le gouvernement, l’ensemble des acteurs sociaux ainsi que les parents d’élèves pour avoir pris des dispositions conséquentes y compris celles liées à la pandémie Covid-19.

L’éducation constitue le véritable fer de lance d’un avenir radieux et aucun sacrifice ne doit être de trop pour l’assurer à nos enfants à qui je souhaite une bonne et heureuse rentrée scolaire.

Que Dieu bénisse le Bénin.

Moukaram A.M. BADAROU