Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Championnat d'Afrique de Boxe WPBF : “Ramener la ceinture au bercail et la présenter au ministre des sports béninois Oswald Homeky” dixit Clément Loko ( Je suis prêt mentalement pour décrocher cette ceinture )

A quelques jours de son combat qui le mettra au prise au boxeur nigérian Semiu Olamoyera, le samedi 29 mai prochain au Complexe Sportif d’Abobo à Abidjan, Clément Loko alias la panthère Rouge a accordé une interview à votre quotidien afin de parler de sa forme en terre ivoirienne et de son ambition à la fin du combat.

Notre Époque: Vous êtes à Abidjan depuis quelques jours pour la remise en jeu du titre continental. Quel est votre moral à quelques heures du combat face à votre adversaire?
Clément Loko: Je peux vous rassurer que le moral est suffisamment haut. D’autant plus que j’ai fait une bonne préparation grâce à des personnes de bonnes volontés comme: Régis Vidégla, Roméo Guedou (Président Directeur Général de Horions), Sadam Ahounou (Président Directeur Général de Mindas Industry) et Madame Bocco, présidente de Boxing Club. Il faut dire que tout se passe bien à Abidjan. On a été bien accueilli et je pense que je suis prêt pour défier pour adversaire afin de ramener la ceinture au pays.

– Justement, Clément peut-il rassurer le peuple béninois qu’il est prêt pour le combat ?
C L: je vous rassure la main sur le cœur que je suis prêt pour mouiller les gants, samedi 29 mai prochain. Je veux remporter cette ceinture pour ma patrie avant tout puis pour mes fans qui ne cessent de me soutenir à travers leurs différents messages d’encouragement. Donc, dans ma tête, je suis prêt à 100% pour aller en guerre afin de défendre le drapeau national.

Alors, quel est l’objectif de Clément une fois sur le ring samedi prochain ?

L’objectif une fois sur le ring est de réaliser un KO quand bien même je sais que le combat ne sera pas facile. Mais je suis en Côte-d’Ivoire, surtout pour ramener la ceinture au bercail et la présenter au Ministre des sports béninois Oswald Homeky qui, en 2019 m’a permis de décrocher cette même ceinture grâce à son soutien. Mais cette fois-ci, je la décrocherai pour également lui dire toutes mes félicitations pour avoir été confirmé à la tête du département des sports.

Un appel a lancé au public sportif béninois qui aura un œil attentif du côté de la Côte-d’Ivoire…
D’abord, je demande au public sportif béninois, sur place dans les quatre coins en Côte-d’Ivoire notamment à Abidjan de sortir massivement pour me soutenir. Puisque, le Bénin sera davantage révélé à nouveau grâce à mes uppercuts. Aux Béninois qui sont au pays, de prier pour moi afin que la victoire soit la nôtre au soir du samedi 29 mai prochain.

Flavien Atchadé