Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

PREMIËRE EDITION DU CHAMPIONNAT NATIONAL DE LUTTE OLYMPIQUE (U-15) : Prince Montcho et Batta Demba Moufidath, des révélations de cette édition (Yves Adihunkpéto Azifan satisfait du déroulement des activités)

Les Installations du Stade Général Mathieu Kérékou de Cotonou ont accueilli le 30 décembre dernier des lutteurs et lutteuses initié par le Comité exécutif de la Fédération béninoise de lutte dirigé par Yves Adihunkpéto Azifan. Objectif, permettre à ces derniers de participer à la toute première édition du championnat national de lutte olympique (U-15) organisé par l’institution. A l’issue de la compétition, les meilleurs athlètes ont été distingués.

Après l’organisation du championnat national de lutte africaine qui s’est déroulé à la place Goho (Abomey) les 2 et 3 décembre 2023, les membres du comité exécutif de la Fédération béninoise de lutte (Fébélutte) viennent de poser un grand pas dans le développement de la lutte au Bénin. Ainsi, sous l’égide d’Yves Adihunkpéto Azifan, une vingtaine de lutteurs et lutteuses béninois venus de plusieurs départements ont été conviés sur Cotonou et précisément dans les locaux du Stade Général Mathieu Kérékou pour participer à la première édition du championnat national de lutte olympique dans la catégorie des moins de 15ans qui constitue une évaluation pour ces derniers qui ont pris part du 27 au 29 décembre 2023 à une formation animée par le formateur principal Cakpo Amoussou Nicolas sur les techniques pratiques en lutte olympique. Heureux d’avoir animé cette formation d’initiation en lutte olympique à ces lutteurs et lutteuses avant ce championnat, le formateur principal Cakpo Amoussou Nicolas, a salué le comité exécutif de la fébélutte pour avoir pris cette initiative « Nous pouvons désormais rêver grand avec ces enfants qui ont démontré qu’on peut compter sur eux sur les différents combats en lutte olympique, les résultats en témoignent énormément » a-t-il signifié. Fier d’avoir suivi cette première édition du championnat national en lutte olympique et d’avoir vu ces jeunes lutteurs et lutteuses en situation d’évaluation à travers la formation initiée à leur endroit Yves Adihunkpéto Azifan s’est réjoui du bon déroulement des différentes activités et surtout de la prestation de ces derniers «  je me réjouit de la bonne tenue de ce programme et me nourrit d’espoir que nous serons au rendez-vous des jeux olympiques de la jeunesse qui se tiendront à Dakar en 2026. Les meilleurs athlètes seront suivi et remis dans un programme spécial pour lr bonheur de la discipline » a-t-il déclaré. Pour rappel, les meilleurs athlètes sont repartis avec des médailles, attestations et autres lots de participation et que Prince Montcho et Batta Demba Moufidath sont les révélations de cette première édition de la lutte olympique organisée par la Fédération béninoise de lutte respectivement chez les garçons et chez les dames.

Flavien ATCHADE (F.A)

Le Journal de NOTRE EPOQUE