Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Elections municipales et communales : Place à la jeunesse à l’UDBN !

Les besoins sont immenses et l’enjeu est important pour les prochaines élections municipales et communales: offrir à la proximité et à la base, le pouvoir de prendre effectivement des décisions en connaissance de cause à petite échelle, et de fluidifier leur mise en œuvre pour un impact plus significatif et plus direct. Mais alors qu’ils représentent une bonne frange de l’électorat et de la population béninoise, ils restent cependant sous représentés dans les partis politiques. Un diagnostic auquel l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) envisage à travers les prochaines élections. En témoigne, la fraîcheur et la jeunesse des 3.630 dossiers transmis à la Commission Electorale Nationale Autonome (CENA).

Sur la liste de candidature du parti, confiance a été faite aux jeunes. Des enseignants, des artisans, des étudiants, des comptables, des juristes, des producteurs… Leur âge oscille entre 20 et 40 ans. Dans leur majorité, cette jeunesse est mobilisée sur la liste du parti selon leurs compétences et leurs aptitudes essentiellement constituées de leur force de travail et revendiquant une autonomie générationnelle. De Banikoara à Cotonou en passant par Bohicon et Parakou. En somme, des jeunes capables de relever les défis d’aujourd’hui et de demain pour leurs localités avec confiance et passion.

C’est une évidence et connu de tous : les jeunes impulsent la transformation. En choisissant de faire confiance à la jeunesse, le parti de Claudine Afiavi Prudencio compte libérer pleinement son potentiel de en adoptant une stratégie de proximité. Par l’approche du positionnement de jeunes, l’Union Démocratique pour un Bénin Nouveau (UDBN) facilite le mouvement des idées et la réalisation d’initiatives profitables pour l’ensemble des 546 arrondissements dont ils partis à l’assaut. “C’est avec les jeunes que nous comptons impulser à la base la transformation que nous voyons déjà au sommet sous le leadership du Chef de l’Etat”, glisse un membre de l’état-major du parti. En clair, capitaliser sur les innovations qui caractérisent tant l’action de la jeunesse. Et cela se remarque aisément dans les projets que propose le parti de façon spécifique à chaque commune.

La gouvernance que compte insuffler le parti UDBN repose sur la jeunesse du personnel politique qu’il met à disposition des communes et des municipalités. La lutte contre l’insécurité surtout foncière, l’assainissement et l’attractivité des villes, l’autonomisation des femmes, la protection des plus vulnérables, la mise en œuvre des schémas directeurs d’aménagement et l’accès aux services essentiels (eau potable, assainissement, électricité, accès aux soins, à l’éducation, aux sports et loisirs) sont des défis majeurs que seule la jeunesse peut relever par son courage et son souci de l’intérêt général.