Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Tournée du chef de l’Etat : : Orounla montre les arguments de réussite

Le ministre de la communication et des postes était face à la presse ce jeudi 19 novembre 2020. L’objectif est de faire le point de la tournée du chef de l’Etat dans certaines villes du pays. Une tournée dont la première partie a connu son terme le mardi 17 dernier. Il s’est prêté à cet exercice à la salle de conférence du ministère des affaires étrangères et de la coopération.

Objectifs, résultats, enseignements, vision, défis futurs. Tels sont les mots qui résument l’exercice du ministre porte parole du gouvernement. Au cours de sa conférence de presse, le ministre Alain Orounla a souligné la vision du chef de lEtat à travers cette randonnée. Il a fait savoir la franchise du discours du chef de lEtat sur le terrain et ses actions futures pour valoriser les potentialités de ces localités. Selon le ministre, « cette tournée est placée sous le sceau de la réédition des comptes et le partage des acquis ». Il fait savoir que « Avec les nombreux succès engrangés dans tous les domaines, il est important daller à la rencontre des population. Une occasion pour avoir des échanges directs francs et sans tabou sur les préoccupations des populations ». Toute chose pour laquelle dira Alain Orounla, le chef de lEtat a réussi le challenge. Ce sont des « discussions auxquelles le chef de l’État a répondu sans tabous ».

« Cette tournée a permis au Président de sensibiliser les différents compatriotes sur les motivations de ses réformes, de saluer les conceptions faites par chacun », informe le porte-parole du gouvernement. A lentendre, « Il a reconnu que ces progrès nous les devons plus aux béninois ». Pour le ministre, « le président s’est livré à une véritable pédagogie ». Il a fait savoir que pour le président de la république, « les béninois ont changé et s’adaptent au progrès. Ils en ont été félicités par le chef de l’État ».  Pour le Président dira le ministre, « les béninois dans cette tendance prouvent quils sont capables de faire des sacrifices pour avoir le résultat ». « Le président a convaincu les populations sur le potentiel de chacune des régions et les différents atouts qu’elles peuvent apporter à notre ressources », indique Alain Orounla.

« Le chef de lEtat a fait aussi cas de la situation de la fermeture des frontières qui a démontré notre résilience. Notre économique surmonte la crise liée à la pandémie. Le président a convaincu que lorsqu’on est béninois et on veut être fier, on peut résister à tout », a ajouté le conférencier. Pour ce dernier, «  le président a aussi constaté de visu le point d’exécution des différents chantiers »,

« Quand bien même l’asphaltage est en cours, on a découvert qu’il y a certaines localités qui n’ont pas encore bénéficié de certaines infrastructures même si c’est prévu. Des travaux étaient prévus mais n’ont pas été lancés même si le financement est bouclé. Le chef de l’État a pu régler certains problèmes sans attendre encore longtemps », a souligné le ministre de la communication. Pour le ministre « Cette tournée a permis de faire le point de l’état dexécution de son programme aux béninois et savoir comment se portent-ils, leurs attentes, leurs souhaits, leur difficultés ».

A entendre le ministre Alain Orounla, « Au cours de cette tournée, il y a eu des engagements pour faciliter le climat de paix. Le président a révélé une autre de sa personnalité. Il s’est engagé à faire contrairement aux rumeurs de l’élection à venir, une élection inclusive. Il a promis qu’il n’y aura pas une candidature unique aux prochaines élections ». Pour celui-ci, « Il s’est engagé à uvrer pour que les démocrates aient leur récépissé ». Aussi fait-il savoir que « Cette tournée nous donne l’occasion de régler les problèmes et les préoccupations dont nous n’avons aucune idée. Il a pris au-delà des fiches des solutions pour régler ces difficultés ».

Pourquoi maintenant et pourquoi pas avant

Selon Alain Orounla, « avant les élections, Patrice Talon a parcouru le pays en disant ce qu’il compte faire pour le pays ». Maintenant quil a fait part de sa vision, il est important de se camper sur cela quitte à faire le point après. « Après son élection, il s’est attelé à mettre en uvre son programme et il lui ait important maintenant de parcourir les localités pour rendre compte », a fait savoir le ministre. Pour Alain Orounla, « Vous ne pouvez rendre compte que si vous avez travaillé et avez des résultats ». Cest ce à quoi sest attelé le chef de lEtat à travers la première étape de sa tournée.

Alain Orounla souligne quil y a des enseignements à tirer de cette tournée. « C’était le bon moment pour le faire puisquil y a des résultats sur lequel, il peut échanger avec les populations ». « Le président a échangé avec les populations et ce sont des échanges directs empreints de vérité ». Le ministre Alain Orounla informe que « Cette tournée a permis de percevoir les limites de l’action du gouvernement. Quel que soit la volonté avec un programme exécuté avec les résultats, il reste des défis et c’est défis doivent être relevés ». Pour lui, « Les béninois sont convaincus de ce qui est fait et ont invité le Président de la République à maintenir le cap et à briguer sa propre succession ».

Alain OROUNLA, Porte-parole du Gouvernement