Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Vie des partis politiques  : MOELE-BÉNIN travaille sur sa feuille de route 2020-2021 relative à l’élection présidentielle

Les 29 et 30 août 2020, le Bureau Politique National du Parti MOELE-BÉNIN s’est réuni à l’Institut Régional de Santé Publique de Ouidah. Cette réunion fait suite à la tenue du Conseil National du Parti ce même mois d’août. Elle avait pour objectifs de procéder à l’évaluation du Plan de Travail Annuel du Parti validé à Lokossa en novembre 2019, de définir les actions pour la Feuille de route 2020-2021 relative à l’élection présidentielle. La réunion du Bureau Politique National a été précédée de la formation initiée par l’École du Parti, pour le renforcement des capacités en Leadership et en Communication politique des membres du Bureau Politique National, des Conseillers Spéciaux, des Chargés de Mission, des Responsables des Organes Techniques du Parti. Cette formation initiée par l’École du Parti sur les thématiques suivantes: 1- Sociologie du développement et Epistémologie de l’exemplarité en société politique. Par le Professeur Dodji AMOUZOUNVI ; 2- Les valeurs en politique : Utopie ou Nécessité ? Par Dr. Azizou CHABI IMOROU ; 3- Logique et sémiotique des décisions au sein d’un Parti Politique. Par Dr. Idrissou ZIMÉ YÉRIMA ; Système de communication au sein d’un Parti Politique. Par Monsieur Rodrigue HODÉ ; Le sens des valeurs en Politique. Par Monsieur Samson TOULASSI ; Interaction fonctionnelle entre les organes exécutifs d’un Parti Politique. Par Monsieur Rodrigue HODÉ.

ALLOCUTION D’OUVERTURE DU PRÉSIDENT O. H. S JACQUES AYADJI À DE LA RÉUNION DU BUREAU POLITIQUE NATIONAL PRÉCÉDÉE DE LA FORMATION DES RESPONSABLES INITIÉE PAR L’ÉCOLE DU PARTI

IRSP, OUIDAH, LES 28 ET 29 AOÛT 2020.

Chers Camarades du Bureau Politique National,

Mesdames et messieurs en vos rangs, grades et qualités, tout protocole observé,

Mesdames et messieurs les communicateurs,

Mesdames et messieurs les journalistes,

Distingués invités.

Il me fait plaisir de vous souhaiter chaleureusement la bienvenue sur cette terre de Ouidah, dépositaire d’une riche histoire et de cultures ancestrales de notre pays.

Ouidah, terre des Kpassévi, terre que nos aïeux nous ont laissée en héritage, un riche patrimoine qui nous accueille ce jour, samedi 29 août 2020 dans le cadre d’un double événements.

Oui double événements car il s’agit d’une part du renforcement des capacités des membres du Bureau Politique National mais aussi de l’évaluation de notre Plan de Travail Annuel validé en novembre 2019 à Lokossa.

Ce double événement que je démarre avec vous ce matin est une initiative de l’École de notre Parti que j’apprécie hautement. Félicitations à vous Docteur Clémentine MICHODJÈHOUN, Directrice de l’École du Parti et à tout le comité d’organisation.

Cette initiative de formation est en lien direct avec notre ambition de nous donner à MOELE-BÉNIN des outils et un cadre pour penser et faire la politique autrement.

La dynamique de la réalité des sociétés humaines nous impose un sens poussé du pragmatisme et une détermination sempiternelle dans la course à l’innovation.

Ainsi devrons-nous constamment nous interroger sur les considérations de l’esprit qui animent nos pensées et gouvernent nos actions partisanes. Il s’agit concrètement de réfléchir et de porter un regard réflexif et profond sur notre pensée philosophique et les dynamiques internes de l’esprit qui nous motive et animent notre engagement politique. Pourquoi nous nous impliquons et pour quelle forme de partisannerie?

Dans cette prise de responsabilité citoyenne que dénote notre engagement politique, quelles sont nos attentes et nos responsabilités?

En ce sens, notre démarche d’ensemble doit être portée par la vision d’hommes et de femmes dignes pour susciter l’adhésion de nos concitoyens.

De ce point de vue, notre Plan d’Actions doit être méthodologique et s’inscrire dans un cadre structurel, fonctionnel et formel pour susciter l’adhésion des membres. Il faut donc à chaque instant, pour nous, responsables du Parti à divers niveaux, évaluer notre propre engagement partisan, nos actions et nos rapports avec la culture de l’achat/vente des consciences et de l’intérêt personnel comme source de motivation à la partisanerie. Car il nous revient d’être dans l’exemplarité pour permettre à nos militants et à la population en général de changer de comportements et de mentalité pour un engagement politique plus sain.

Les formations et les activités du genre de celles qui nous rassemblent ici à Ouidah sont autant d’occasions pour nous permettre de mieux comprendre l’authenticité de nos engagements personnels et nous donner des orientations claires pour permettre à nos membres et sympathisants une lecture cohérente de notre vision et de nos actions.

Par ailleurs, avec la dynamique électorale de 2021, notre Plan d’Actions serait le parfait outil qui nous permettrait de démontrer à nos partenaires qu’ils peuvent compter sur nous.

Ce Plan tiendra nécessairement compte généralement de notre bilan des soixante ans d’indépendance et plus spécifiquement de nos trente années de renouveau democratique pour :

Travailler à la réélection du Président Patrice TALON pour arrêter le cycle du “vote contre” qui fait que nous regrettons toujours nos Présidents contre qui nous votons sans nous préoccuper de celui qui arrive, comportement qui fait que nous ne célébrons nos chefs d’État qu’après les avoir chassés du pouvoir;

Travailler à la double ruptures chez le citoyen afin de s’assurer que ce dernier puisse changer de comportement et de mentalité pour être un acteur de changement qui joui et accompagne les réalisations publiques.

Au déla de 2021, notre démarche à MOELE-BÉNIN, c’est de travailler dès maintenant à mettre en route le Bénin du Centenaire avec le concours de tous ses fils et toutes ses filles dans nos diversités/différences.

C’est sur ces mots que je souhaite plein succès à nos travaux.

Vive MOELE-BÉNIN !

Vive le bannissement de l’achat/vente des consciences dans notre pays par l’anoblissement de l’échiquier politique afin que renaisse le vrai militantisme en particulier dans les formations politiques et d’une façon générale chez l’ensemble des citoyennes et citoyens!

Vive le Bénin!

Je vous remercie.