Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

SPORT/ Basketball 3x3 / Open House de Cotonou : L’Objectif du tournoi dévoilé par Dreals Paris et la Fédération béninoise de basketball

Les membres du comité d’organisation de l’open house de Cotonou et les membres du comité exécutif de la Fédération béninoise de basketball (FBBB) ont animés le mercredi 30mars 2022, une conférence de presse dans les locaux de l’hôtel Azalai de Cotonou. Objectif, dévoilé les contours du partenariat et les activités prévues dans le cadre du camp de basket 3×3.

Eclairer le public sportif amoureux de la balle au panier sur l’objectif du partenariat et les activités entrant dans le cadre de l’organisation du camp de basketball 3×3 tel est l’objectif du comité d’organisation de l’open house de Cotonou en se présentant devant les hommes des médias. Ainsi, après Ouagadougou, Abidjan, Accra, et Kinshasa c’est le tour du Bénin d’accueillir l’open house de basketball 3×3. Et pour cette compétition (camp), les équipes nationales 3×3 de toutes les catégories (U18, U21, U23 et Sénior) ont été invités grâce au concept  “Dreals Basket House »et un tournoi international de basketball3x3. Pour ce faire, du mercredi 30mars 2022 date du démarrage du camp, et ceux jusqu’au 3 avril prochain, Dreals Basket House et la FBBB déploieront dans les locaux du centre communautaire EYA une importante équipe pour le basketball. En effet, après une séance de travail avec les U18masculins ce mercredi 30mars, Richard Billant s’est réjoui du potentiel qui existe au Bénin “j’ai découvert des joueurs à fort potentiel. Déjà ils ont des qualités techniques égale à celle qu’a pu connaître l’équipe de France a déclaré l’ex entraîneur des équipes de France 3×3 hommes et femmes. Heureux de cette initiative, Ismahil Onifadé, président de la FBBB a estimé que le Bénin a la chance aujourd’hui de présenter une belle image de ses projets et de sa rigueur de gestion et de programmation pour l’essor de cette discipline. Il a indiqué que la fédération a eu la chance d’avoir été conseillé par FIFA Afrique, la fédération française de basketball et des personnalités en Afrique et en France afin de travailler avec un partenaire de référence Dreals Paris.il a indiqué que les premières impressions de Richard le rassure et le conforte dans sa position que le Bénin ne partira pas de zéro. “Nous apporterons, je pense qu’on peut polir notre pierre”, pour le président “elle sera une pierre précieuse, recherchée et faire partir des meilleurs » ce que nous démarrons avec Dreals c’est de réussir à se qualifier pour les jeux olympiques de Paris de 2024 au 3×3 chez les dames ou chez les deux catégories a-t-il déclaré. Voilà pourquoi nous avons un programme que nous allons déployer avec Dreals Paris et la fédération française qui nous accompagne. Ila rassuré les hommes des médias que le 5×5 va continuer et que c’est un travail de longues à laine.
Qu’est-ce que le basket 3×3 ?

L’honneur échoit à l’ancien joueur français du3x3 Angelo Tsagrarakis d’expliquer le concept. Pour lui, le 3×3 même si c’est un autre sport, cela reste le meilleur outil de formation des jeunes qui existe dans ce monde. Parce que « les jeunes n’auront jamais autant d’opportunités de tester, de rater, de réussir qu’avec le 3×3”. dans le 5×5, “c’est beaucoup d’aller et retour il y a pas beaucoup d’anaérobie et plus de joueurs donc moins d’opportunités d’avoir le ballon” or dans le 3×3, “les jeunes sont responsabilisés dans tous les domaines du basket”, le dribble, la passe, le tir, la défense l’agressivité ,le choix, toutes ces choses-là permettent aux jeunes même aux professionnels d’être bien.il a profité de l’occasion pour dire que la fédération béninoise de basketball est en avance au niveau du 3contre 3 et le potentiel es là. Pour le bénino-togolais Jean- Marc Aboumon président Directeur Général de Dreals paris, c’est un plaisir d’être à Cotonou et de pouvoir organiser un camp de basketball avec des formations et une compétition pour finir .cela n’aurait pas été possible “s’il n’avait pas une dynamique qui s’est mise en place depuis des années au Bénin”, nous au niveau de Dreals paris prennent l’engagement de réussir cette compétition et que l’objectif soit atteint a-t-il déclaré. Rappelons que cette compétition permettra au Bénin d’avoir les outils nécessaires pour développer le 3×3.

F.A