Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Politique : Les femmes de Moele-Benin célèbrent la JIF avec faste

Le samedi 26 mars 2022 a eu lieu à la salle des fêtes St Charbel à Cotonou la célébration de la Journée internationale de la Femme. Cette célébration loin d’être une activité de réjouissances était aussi une occasion de réflexion à travers les différentes communications qui ont été données.

Elles étaient venues de tous les arrondissements du Bénin pour célébrer la journée internationale de la femme. Célébrées chaque 08 mars, elles ont voulu différer l’événement loin de tout folklore pour la célébrer comme cela se doit. La cérémonie d’ouverture de la présente manifestation a été ponctuée par plusieurs allocutions. D’entrée, c’est le coordonnateur de la 15ème circonscription électorale qui a souhaité la bienvenue à ses hôtes sur son territoire de juridiction. Pour lui, la femme est cet être cher avec qu’il faut composer. Et c’est pourquoi il rappelera cette phrase de l’artiste Corneille qui affirme «Que le bon Dieu est une femme». A sa suite, Clémentine Mitchodjehoun, directrice de l’école du parti et présidente du comité préparatoire de ladite manifestation a remercié tout ceux qui ont fait le déplacement pour participer à cette activité qui est une 1ère édition pour Moele-Benin. Elle n’a pas manqué de remercier les hommes de Moele-Bénin qui sont de véritables partenaires dans l’épanouissement de la femme au sein du parti de Jacques Ayadji. Elle a pour finir remercier les femmes Amazones du parti qui ont parcouru de longues distances pour répondre présentes à l’invitation.
Émilia Tingbe Azalou, représentante des femmes Amazones de Moele-Bénin tout en rappelant les différentes étapes qui ont conduit au concept “2023 c’est maintenant” a dit tout l’engagement des femmes à être présentes dans le starting-blocks pour les législatives prochaines. Elle n’a pas manqué d’exprimer sa reconnaissance aux membres du parti pour les conditions favorables et incitatives qu’ils offrent aux femmes militantes pour leur épanouissement. L’honneur est revenu au président Jacques Ayadji de prononcer l’allocution d’ouverture. Dans un speech libre emprunt de solennité, Jacques a dit combien de fois il est fier de ses femmes. « Vous montrez combien de fois à Moele-Bénin il y a de la qualité et de la compétence.», a-t-il souligné. A l’en croire, il y a pas de défis à relever au Bénin sans l’implication de la femme. « La femme incarne la paix. Arrangez- vous pour nous prendre le pouvoir», a- t-il lancé aux femmes Amazones.

Plusieurs communications ont marqué la présente manifestation. La première communication qui a eu pour thème:”Le cadre normatif de l’engagement des femmes en politique” a été assurée par Blanche Sonon, présidente de Social Watch Bénin. La deuxième communication a été l’œuvre de Léontine IDOHOU, presidente de Rifonga Benin et avait pour theme:”Les aspects statistiques de l’engagement de la femme en politique”.
Et la 3ème communication a été le chef d’œuvre de Celestine Zanou. Le thème des échanges était : Engagement politiquede la femme.
Ces différentes échanges ont permis aux femmes Amazones d’être mieux aguerries désormais pour aller davantage au front. Cette belle cérémonie était aussi empreinte de la bonne sonorité avec à la manette l’artiste Ignace Don Metok, l’artiste Comédien Monsieur le Président, FIFA la Lune, la fille de Vivi internationale et le SG du parti Moele-Bénin, Juste Agnoro. La fête fut belle et les regards sont désormais tournés vers la 2ème édition en 2023.