Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Présentation des vœux au Président Patrice TALON : Les Corps constitués de la Nation et le Corps diplomatique sacrifient à la tradition

Pour la 4ème fois du quinquennat, le Président Patrice TALON a reçu dans la matinée de ce mardi 09 janvier 2020 les vœux des corps constitués de la Nation et des diplomates accrédités au Bénin. Sobre, cordiale, conviviale et sur un air de grandes retrouvailles, la cérémonie s’est déroulée  au siège de Sèmè City à  Cotonou.

Tour à tour, le Président de l’Assemblée nationale, Monsieur Louis VLAVONOU, l’Ambassadeur du Niger près le Bénin en qualité de Doyenne du Corps diplomatique et le Chef d’Etat-major des Forces Armées Béninoises ont fait le tour d’horizon des grands évènements de l’année écoulée, réaffirmé les défis de la nouvelle année avant de former leurs meilleurs vœux au Chef de l’Etat, aux membres de sa famille et de son gouvernement.

De leurs interventions, on retiendra, pour le compte des Institutions de la République, les réformes politiques avec à la clé l’amélioration du système partisan, le renouvellement de la classe politique, les aménagements pour ancrer davantage la Haute Cour de Justice dans la lutte contre la corruption et l’impunité.

Pour le Corps diplomatique, l’environnement mondial caractérisé par les conflits armés et les foyers de tension n’a pas été occulté. L’accent a été mis sur la détermination des Chefs d’État africains à lutter contre le terrorisme, et les efforts pour l’intégration dont le temps fort en 2019 a été la ZLECAF. Mais le fait notable de cette séquence de vœux constitue les lauriers tressés au Président Patrice TALON par la Doyenne du Corps diplomatique, l’Ambassadeur du Niger près le Bénin. Madame Sahadi Sandi ABDOU a fortement salué les succès engrangés dans la mise en œuvre du PAG et pour révéler le Bénin. Elle a loué le leadership du Président de la République sur les questions majeures telles que la lutte contre le terrorisme, la soutenabilité de la dette, l’intégration régionale et sous-régionale dont notamment la coopération bilatérale entre le Bénin et le Niger avec comme manifestations tangibles la relance du projet de chemin de fer et l’accord pour la réalisation du pipeline entre les deux pays.

Quant au Contre-Amiral Patrick AHO, en qualité de porte-parole de circonstance des forces de sécurité et de défense, les résultats acquis dans la lutte pour la sécurité des Béninois et de leurs biens méritent d’être préservés et renforcés. A ce titre, l’adoption d’un nouveau statut des personnels militaires des forces armées béninoises et la création d’un 4ème corps, la Garde Nationale contribueront au renouveau des forces de sécurité et de défense.

En réponse à ces vœux, le Président de la République, Monsieur Patrice TALON, a exprimé ses gratitudes et reconnaissance envers chaque composante et a reconnu les efforts consentis par les Institutions de la République et les éléments des forces de sécurité et de défense au cours de l’année 2019. Le Président Patrice TALON qui s’est engagé résolument dans la culture du résultat a, de nouveau, étalé sa détermination à voir le Bénin passer à une autre dimension. Le dépassement de soi dont ont fait montre les membres de nos Institutions ont été appréciées par le Chef de l’État qui s’en réjouit en expliquant “qu’une chose était de vouloir, de penser et de concevoir les changements, une autre était d’en être les artisans chevronnés, convaincus qu’ils sont essentiels au progrès de la Nation.”

Le constat aujourd’hui est la transformation du système partisan qui s’opère avec “l’animation de la vie politique où il est désormais de moins en moins question de prébende revendiquée au nom d’un terroir”. Le Chef de l’État s’est également montré satisfait de la transition générationnelle au sein de nos Institutions. Occasion pour lui de rendre hommage aux “aînés qui, sentant venir cette heure, ont œuvré avec sagesse et détachement à la réussite du passage de témoin”. Et pour les défis prochains, le Président TALON a évoqué les prochaines élections municipales pour lesquelles il appelle à “choisir les meilleurs pour le développement à la base, dans l’unité nationale”.

Les défis sécuritaires de notre temps pour notre pays et la sous-région étaient également au cœur des préoccupations. Chef suprême des armées, le Président de la République a répondu favorablement aux doléances de la troupe. Il a annoncé l’amélioration des conditions de travail des forces de défense et de sécurité. Engagement a été pris pour travailler à l’adoption d’un nouveau statut des personnels militaires et la création de la Garde Nationale.

Enfin, le Chef de l’État s’est montré sensible à la bonne appréciation de sa gouvernance par la Doyenne du Corps diplomatique et a redit sa détermination à poursuivre les efforts afin de gagner le pari du développement. Champion de l’intégration régionale, le Président Patrice TALON a réaffirmé sa foi dans “le multilatéralisme comme cadre de référence pour la gestion des problématiques aux fins de bâtir cette paix et cette sécurité collectives.” C’est d’ailleurs pourquoi il a révélé poursuivre les discussions avec les autorités nigérianes et nigériennes, de même que les organismes sous régionaux pour une solution durable en vue de la réouverture des frontières du Nigéria avec ses voisins conformément aux attentes des populations de tous les pays concernés, y compris les populations nigérianes”.