Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

COVID-19 : Les artisans locaux sensibilisés sur la production de masques

Le ministère en charge de l’artisanat sensibilise et exhorte les artisans à jouer leur partition dans le strict respect des mesures gouvernementales.

L’après-midi de ce jeudi 09 avril 2020 a été consacré à une rencontre d’échanges entre le pôle Artisanat du Ministère des Petites et Moyennes Entreprises et de la Promotion de l’Emploi et les présidents des structures faîtières du secteur de l’Artisanat UCIMB, CNAB et certains représentants des organisations professionnelles d’artisans notamment ceux de la branche 5 : Textile, Habillement, Cuirs et Peaux.

Les tailleurs, couturiers, couturières, stylistes, modélistes brodeurs, fabricants d’objets et accessoires en tissus etc.. seront très sollicités pour la production des masques locaux de protection en raison de la mesure d’obligation de port de masque de protection ordonnée par le Gouvernement le lundi 06 avril dernier et entrée en application depuis hier mercredi 08 avril 2020 à 00h.

Après le mot de bienvenue du Directeur de l’Artisanat M. Robert SINKENI qui a remercié l’assistance pour avoir répondu à l’invitation, le Ministre des PME et de la Promotion de l’Emploi a remercié à son tour ses invités pour leur présence à cette séance d’échanges avant de leur préciser le contexte et sa finalité.

M. Youssouf MAMA SIKA, Chef Cellule Management Qualité à l’Agence Nationale de Normalisation de Métrologie et du contrôle qualité (ANM) a présenté les normes à respecter pour la production de masques barrières.
Il s’agit essentiellement de normes d’hygiène et de propreté, de choix des matériaux appropriés, recommandés et proscrits (textile ), de résistance, de formes et de modèles afin que lesdits masques puissent jouer le rôle de barrières qui leur est assigné.
Les masques devant être portés et en contact direct avec le nez et la bouche des heures durant.

Les participants très intéressés ont posé des questions d’éclaircissements, manifesté leur volonté à se mobiliser pour une production conséquente aux normes requises pour faire barrière à la propagation du coronavirus et accompagner à leur manière les efforts du Gouvernement.
Ils ont saisi l’occasion pour formuler des doléances relativement à des mesures d’accompagnement dont entre autres : l’allègement fiscal et le report d’échéance par le Gouvernement en raison de la baisse significative d’activité liée à cette crise sanitaire mondiale.

Prenant acte de leurs doléances, préoccupations et suggestions et promettant d’en rendre compte au Gouvernement le Ministre pour finir les a exhorté à relayer, observer et faire respecter les mesures d’hygiène pour la production de masques sans risque pour les populations et surtout à revoir le prix de vente pour se conformer au prix de 200F afin que ces productions locales mais conformes aux normes soient accessibles au plus grand nombre de béninois.
Toute spéculation et surenchère étant à proscrire.
Il a rappelé avec insistance que le port du masque n’exonère pas de l’observance des mesures barrières prescrites par le Gouvernement entre autres :
– Se saluer sans se serrer la main;
– Se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon,
– Respecter la distance sociale d’au moins 1m en tout lieu;
– Éviter les rassemblements et surtout tout déplacement non nécessaire en restant chez soi;
Etc….

Le Journal de NOTRE EPOQUE