Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

« La Justice constitutionnelle et la protection des droits et libertés». : Le Pr Joseph DJOGBENOU salue l’expérience constitutionnelle algérienne (Devant le Président algérien)

Le Président de la Cour constitutionnelle du Bénin, le Professeur Joseph DJOGBENOU s’est rendu en Alger dimanche dernier pour prendre part à la célébration du 30e anniversaire de la création du Conseil constitutionnel de l’Algérie, placé sous le thème « La Justice constitutionnelle et la protection des droits et libertés».
En marge des travaux, les présidents des Cours et Conseils constitutionnels participant à la célébration cet anniversaire ont été reçus par le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

Au nom de ses pairs, le Président de la Cour constitutionnelle de la République du Bénin, le Professeur Joseph DJOGBENOU, a salué l’expérience constitutionnelle algérienne et les orientations données par le Président Tebboune, ajoutant que ces orientations “ne sont pas destinées uniquement aux Algériens, mais à l’Afrique toute entière”. Il a mis l’accent, à ce propos, sur l’importance de la contribution des instances constitutionnelles à la consécration de la paix et au renforcement de l’unité nationale.
Le chef de l’Etat algérien, Mr Tebboune a pour sa part, exprimé “ses remerciements à l’assistance pour leur participation aux activités scientifiques organisées à l’occasion de cet anniversaire, avant de leur présenter un aperçu sur les efforts consentis pour asseoir les fondements d’une nouvelle République, à travers une révision large et consensuelle de la Constitution”.
L’audience s’est déroulée également en présence du président du Conseil constitutionnel, Kamel Feniche, Pour lui, l’intérêt accordé par le Président de la République, M. Abdelmadjd Tebboune à la célébration de l’anniversaire de création du Conseil constitutionnel témoigne de “sa considération quant à l’importance de la mission dont s’est acquitté notre institution, tout au long des décennies écoulées, à savoir, précise M. Fenniche, veiller au respect de la Constitution et à la protection des droits et libertés et la contribution de ceci à l’instauration de l’Etat de Droit annoncé par le Président, comme un objectif suprême qui bénéficie de la priorité pour l’instauration d’une nouvelle République qui repose sur l’équilibre entre les Pouvoirs et l’indépendance de la Justice, le respect des droits et libertés ainsi que sur la moralisation de la vie publique et la lutte contre la corruption”.
Les réformes au niveau de la cour constitutionnelle du Bénin ont nourri les échanges entre le Professeur Joseph DJOGBENOU et quelques chefs de délégations étrangères. Selon eux Les audiences publiques à la cour constitutionnelles du Bénin sont des réformes majeures qui constituent des innovations à encourager dans les états africains.
Le Président Joseph DJOGBENOU a regagné Cotonou ce mercredi soir. Il était accompagné du Vice-Président de la Haute juridiction, Razaki AMOUDA ISSIFOU.
Photos : Le Président de l’Algérie et le Président de la Cour constitutionnelle du Bénin

AP/PCC