Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Infrastructures sportives à la base : Le niveau des travaux dans le Plateau séduit le ministre Oswald HOMEKY

Depuis quelques jours, le Ministre des sports Oswald HOMEKY effectue une tournée d’inspection sur les chantiers de construction des stades omnisports dans les communes du Bénin. Un périple qui l’a conduit ce mercredi 4 novembre 2020 dans le département du Plateau plus précisément dans les communes de Kétou et de Pobè. Ce déplacement du ministre traduit ainsi la volonté du Président Patrice TALON et son gouvernement, de doter toutes les communes du Bénin d’infrastructures adéquates pour la promotion du sport à la base.

Comme à Grand-Popo, Comè et Ouidah, le ministre Oswald HOMEKY a constaté que les travaux sur le chantier de Kétou sont globalement très avancés. Il s’est dit très heureux de voir le chantier à ce niveau d’avancement. Néanmoins, il a fait quelques observations sur certains travaux en cours. « Le chantier ici à Kétou est très avancé et on en est heureux. Cela étant, nous allons quand même maintenir la pression sur les entreprises parce qu’il y a encore des finitions et il faut les faire avec le même sérieux, la même célérité pour pouvoir tenir dans le délai », a déclaré le ministre.

Après l’étape de Kétou, Oswald HOMEKY s’est rendu dans la commune de Pobè où se déroulent également des travaux de construction du nouveau stade municipal. Accompagné pour la circonstance du Maire Simon Adébayo DINAN et du Directeur départemental des sports du Plateau, Djamal ISSA, le ministre a fait le tour du chantier et a déploré le retard qu’accusent les travaux malgré que tous les matériels soient disponibles. « Ici à Pobè, on a un retard. C’est vrai qu’il y a une situation assez particulière. Nous avons changé de site après avoir commencé sur un premier qui nous avait été attribué par la commune mais le relief était très accidenté. Donc ce nouveau site a été récupéré par la suite. Les chantiers n’ont pas effectivement démarré au même moment par rapport au planning actualisé que nous avons fait lorsque le nouveau site a été retenu », a souligné le patron des Sports béninois.

Le Ministre des sports a saisi également cette occasion pour sensibiliser les ouvriers à plus de patriotisme en leur demandant à y mettre du cœur : « Il ne suffit pas d’être recruté et de travailler sur un chantier. Il faut mettre du cœur dans ce qu’on fait et surtout avoir conscience que c’est un projet gouvernemental, un projet national, un projet pour le bien-être de tous les Béninois », a-t-il conseillé.