Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Le dialogue parent-enfant  : Le moyen efficace de lutte contre les abus sexuels sur les enfants.

Aujourd’hui les abus sexuels sur les enfants sont devenus très fréquents. Les enfants sont de plus en plus exposés dans presque tous les milieux qu’ils fréquentent (écoles, famille, aire de jeux ……etc.

Les abus sexuels étaient plus perpétrés sur des filles mais aujourd’hui le constat est là : même les petits garçons en sont victimes. Comment comprendre que des personnes normales puissent faire preuve d’autant de barbarie envers les enfants. Propulser les enfants dans un monde qui ne leur appartient pas, leur arracher leurs innocence de façon brusque et barbare, les sacrifier sur l’autel de la perversité sans penser aux conséquences. Mais le fait est là et il faut trouver le moyen de protéger les enfants. Certains enfants sont victimes sur une longue période sans que les parents s’en rendent compte. L’un des rôles primordiaux des parents est de protéger les enfants.

Le dialogue parent- enfant est l’un des moyens qui peut aider à lutter contre les abus sexuels sur les enfants. Les parents doivent apprendre à parler à leurs enfants. Quelque soit le niveau intellectuel, le niveau de vie, la classe sociale et le poste occupé, le parent a l’obligation d’accorder du temps à son enfant. Parler à l’enfant et essayer de pénétrer son univers évitent certains drames à ces derniers. Le parent doit mettre son enfant en confiance de telle sorte qu’il puisse lui ouvrir son cœur sans crainte. Pénétrer le monde de l’enfant aide le parent à mieux l’éduquer puisqu’il appréhende facilement à travers les conversations les peurs, les défauts, les qualités de l’enfant.

L’enfant qui discute aisément avec ses parents lui fera cas dès qu’il sera victime d’un attouchement, d’un comportement indécent de la part d’un adulte insensé. Le parent doit profiter de ce dialogue pour apprendre à l’enfant à dire non quand une autre personne veut le déshabiller ou toucher certaines parties de son corps. Il faut expliquer les choses à l’enfant dans un langage d’enfant pour qu’il puisse comprendre. Écouter les enfants n’est pas chose aisée, il faut s’armer de patience et surtout faire preuve de bonne foi. Les parents qui ont pour habitude de rabrouer les enfants, de ne pas leur permettre de s’exprimer se retrouvent parfois au beau milieu de drames abracadabrantes. Ils deviennent des personnages passifs de spectacles macabres qu’ils auraient pu éviter juste en jouant pleinement leurs rôles. Être accusé par son propre enfant de n’avoir pas joué son rôle, de n’avoir pas pu le protéger est le pire cauchemar des parents.

Parlez à vos enfants. Entrez dans leur monde, donnez leur l’opportunité d’exprimer leurs craintes, de parler de leurs victoires, de leurs desirs , de leurs amis, de l’école et vous apprendrez à mieux les connaître. Les personnes sans cœur , les personnes avec des désirs sexuels obscènes, les prédateurs sexuels, les criminels sont dehors et rôdent.

Il est vrai que le dialogue parent-enfant ne peut tout régler dans cette histoire d’abus sexuels sur enfants car certains enfants sont violés par des inconnus rencontrés une première fois mais le dialogue peut faire en sorte que l’enfant dénonce à temps pour être prise en charge de façon rapide. Pour les enfants qui sont violées par des personnes de l’entourage sur une longue période, le dialogue parent-enfant s’il est une habitude instaurée amènera l’enfant à dénoncer dès la première fois où il sera abusé. Ainsi les parents éviteront un drame et surtout un traumatisme au quel ils ne pourront faire face.

Protégez vos enfants.

Karimath Foumilayo Lawani.

error: Content is protected !!