Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Stade Général Mathieu Kérékou de Cotonou : Le joyau qui séduit

Nouvellement rénové entièrement, le stade Généra Mathieu Kérékou a connu une mue totale. Des vestiaires aux cabines de presses, en passant par la sonorisation et la pelouse, l’ancien stade totalement délabré a laissé place à un bijou qui attire les regards et surtout les sollicitations.

A cet titre, la CAF avait opté pour ce stade et y a fait jouer la finale de la Coupe de la Confédération. Ensuite, ce fut la Côte d’Ivoire qui a sollicité le stade Général Mathieu Kérékou pour y jouer son match comptant pour la quatrième journée des éliminatoires de la coupe du monde 2022, puisqu’elle ne dispose pas d’un stade homologué par la FIFA.

Par ailleurs, comme cela ne suffisait pas, c’est au tour du Mozambique de solliciter le même stade. Logés dans la même poule que la Côte-d’Ivoire, les mozambicains se retrouvant dans la même situation que les ivoiriens, voudraient recevoir pour le compte de 6eme journée le Malawi ici à Cotonou.

Pour boucler la boucle, la Côte-d’Ivoire revient à la charge. En effet, les Eléphants ayant pris goût à la qualité des installations, souhaiteraient y revenir. À cet titre, les autorités ivoiriennes ont formulé à nouveau la demande de recevoir ici à le Mozambique pour le compte de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022.

In fine, l’on peut affirmer que la rénovation du stade Général Mathieu Kérékou porte ses fruits. Au delà des équipes béninoises qui en profitent, d’autres sélections africaines, consciente de la qualité et la commodité qu’offre le stade, ne se font pas prier pour faire le choix de Cotonou.