Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Mode  : Le CFP-Lolo Andoche ouvre ses portes

Inscriptions sont ouvertes. Places limités.

Première année  Opérateurs Modéliste

(8mois) niveau bepc.

Démarrage : 1er Avril 2021.

Deuxième année

Styliste – Modéliste ( suite de la 1ere année 8mois)

Classe de Perfectionnement  (haute couture)

Niveau : BAC/Diplomé école de couture/Professionnel déjà en exercice.

Démarrage: 1er Mars 2021

Perfectionnement accélérés pour professionnels de la mode* (32 heures : 09h – 13h ) uniquement les samedis.

Niveau: Supérieur

Démarrage: Avril 2021.

Infos : Rdv au Centre de Formation et de Perfectionnement Lolo Andoche (CFP-Lolo ANDOCHE)  sis à fifadji face à Africa Land.

Contacts: 99 99 13 34 (appels et Whatsaap)

En septembre dernier à l’annonce de la création d’une école de formation dans le domaine de la mode en collaboration avec  Marc José Pero, Lolo Andoche était parti pour un début de concrétisation. Ce projet est le fruit d’un partenariat noué avec, Marc José Pero, d’origines martiniquaises. Couturier styliste modéliste spécialisé dans le prêt-à-porter féminin, Marc José Pero a été formé à Paris dans les années 80. Après son retour à la Martinique, il a fait profiter de cette formations à de nombreux de ses compatriotes. Avec l’office de la culture du Lamentin, le Greta (GRoupement d’ÉTablissements publics locaux d’enseignement), le centre et nord caraïbe et avec la Collectivité Territoriale de Martinique ou la Chambre de métiers et de l’artisanat, il a su partager sa connaissance dans le domaine de la mode…Ambitionnant la création d’une école de formation, il a le sentiment de trouver de moins en moins d’écoute en Martinique. Il s’est donc tourné vers l’Afrique.  C’est ainsi qu’un rêve ancien de fouler la terre du continent africain revient lui trotter dans la tête ! C’est donc dans cette vision, qu’il a noué grâce à l’association Diaspora sans frontières basée en Martinique, un contact avec un styliste béninois, Charlemagne Amoussou le propriétaire de la marque Lolo Andoche. Celui-ci qui avait déjà un tel projet dans son agenda l’a accueilli à bras ouverts. Il faut noter que c’est cette œuvre de collaboration et d’échanges de savoir-faire entre un styliste de Martinique et un autre du Bénin, qui a convaincu l’association Diaspora sans frontières.