Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Soutien aux couches défavorisées  : L’association PDS  donne le sourire aux enfants de l’orphelinat de Koundokpoe dans la commune de Zè

Les membres de l’association  Parlons Droit et Société (PDS), ont rendu visite aux pensionnaires de l’orphelinat de Koundokpoe dans la commune de Zè le samedi 26 Septembre 2020 dernier. Coutumiers de ce geste de générosité envers les plus démunis, PDS présidé par le juriste Géraldo Houéha donne ainsi du sourire dans le cœur de ces êtres qui ont perdu leurs parents depuis 2015.

« Donnez aux orphelins c’est prêté à Dieu » a dit l’adage. Vivres, notamment sacs de riz, huiles, pate alimentaires, savons etc…C’est les bras chargés de ces présents que les membres de l’association Parlons Droit et Société (PDS), ont rendu visite aux pensionnaires de l’orphelinat de Koundokpoe dans la commune de Zè. L’association Parlons Droit et Société (PDS) dont les objectifs sont entre autres de vulgariser les textes et les lois cotées dans divers domaines en république du Bénin ; d’Œuvrer pour la défense des de l’homme; d’encourager la solidarité entre jeunes et créer un creuset d’entraide entre eux ; d’apporter une assistance sociale aux couches démunies s’est beaucoup appuyer son objectif 4 pour impacter beaucoup de couches défavorisées. Il faut déjà observer sa présence sur terrain à divers occasion. On peut citer entre autre le meme geste à la fete de Noel 2018 à Porto-Novo à Koutongbé dans l’orphelinat des sœurs (Saint Gérard de Maaeilla).

Géraldo Houéha, président de  l’association  Parlons Droit et Société (PDS) à la fin de l’activité a dit toute sa joie d’accompagner depuis des années les personnes en situation difficile. «Lorsque vous vous rendez compte que ce qui pour vous était inutile est d’une grande utilité pour des gens, qui n’ont pas demandé à être orphelin, votre joie est plus grande » a-t-il lâché. Avant de remercier les différents contributeurs qui ont accompagné cette initiative à travers leur confiance placée en eux.

A leur suite, l’association des femmes de la Libre Expression a effectué le même geste pour encourager le bonheur de ses âmes innocentes de l’orphelinat de Koundokpoe dans la commune de Zè.