Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

CAMPAGNE DE SALUBRITÉ ET DE SENSIBILISATION À COTONOU : LA SGDS SA et l’Association Ecojogging donnent le bon exemple

La Société de gestion des déchets et de la salubrité du Bénin (Sgds Sa) ensemble avec écojogging étaient en campagne de salubrité et de sensibilisation ce samedi 26 juin 2021 à Fidjrossè Cotonou. Objectif, maintenir le cadre de vie saint. Cette activité s’inscrit dans le cadre de la journée internationale de l’ecojogging. Un mouvement mondial ecocitoyen qui consiste à faire du sport tout en ramassant les déchets.

“Zéro déchets dans la nature”. C’est le message phare que porte l’une des affiches utilisée par la SGDS SA ce samedi pour sensibiliser les populations de Fidjrossè à la préservation de l’environnement. On pouvait y voir également des ouvriers de la sgds habillés en combinaison de couleur vertes casques à la tête et des membres de l’association ecojogging en tee-shirts blanc.

Brouettes, râteaux, engins de ramassages d’ordures, balais sont autant d’équipements utilisé pour débarrasser fidjrossè des ordures et sachets plastiques. Cette double activité de salubrité et de sensibilisation a commencé au carrefour Calvaire à fidjrossè pour une escale dans le marché houenoussou où les agents ont donné des coup de balais aux lieux mal propres. Un cadre où ordures et sachets plastiques se laissaient voir. Tout ceci se passait dans une ambiance bon enfant. Marie-Louise Mevo, porte parole des femmes du marché Houénoussou, après avoir témoigné toute sa gratitude aux initiateurs de cette campagne, a pris l’engagement de sensibiliser ses collègues à faire pareille pour assainir leur cadre de vie. “Je remercie la sgds pour cette activité qu’elle a organisé et surtout pour le choix porté sur notre marché. C’est un bon exemple que nous devons suivre pour maintenir notre cadre de vie propre” a t-elle laissé entendre.

Médard Todan, chef quartier Fidjrossè kpota, a aussi à son tour salué l’initiative. Il n’a pas manqué d’inviter les responsables en charge de la SGDS SA à mettre des poubelles devant le marché Houénoussou pour que des ordures ne soient plus jetés en vrac.

Pour Ulrich Tiomon Boco , responsable à l’organisation de Ecojogging Bénin, cette activité a pour objectif de sensibiliser la population sur l’importance de préserver l’environnement et la nécessité de porter les masques pour éviter la propagation du coronavirus. Selon lui, la jeunesse doit contribuer au développement de sa localité en donnant le bon exemple. Anas Seko, est un militant environnement. Pour lui cette campagne est une réussite. Il reconnaît pour sa part que les populations ont commencé par prendre conscience de l’importance de la préservation de l’environnement depuis l’avènement de la SGDS SA. Une prise de conscience qui pour lui est superficielle. La préservation de l’environnement va au-delà de jeter les déchets dans les poubelles selon ses explications.

Pour Pierre Dossa superviseur à la SGDS SA Bénin, la campagne va non seulement permettre aux collectivités locales de s’enquérir des problèmes environnementaux mais aussi aux ménages de prendre conscience de la gestion des déchets. Selon lui, cette gestion ne doit pas mettre en danger la santé humaine ni nuire à l’environnement. Pour ce faire il invite les ménages à acheter les poubelles homologuées pour un environnement sans déchets.

L’opération qui a démarré au carrefour Houénoussou, a pris fin à la plage de Fidjrossè.

Yves Gbènanfa LOKOSSOU