Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Lutte contre la tricherie en milieu scolaire : La sensibilisation par les jeu-concours un moyen sûr.

La tricherie est un vice dont nous devons combattre sous toutes les formes. C’est dans ce cadre de lutte que l’enseignant de philosophie et promoteur du journal le Lycéen Jonce Ruquier Ahimihoué, était sur Café Médias Plus dans son numéro 324, le vendredi 8 octobre passé.

De nos jours les élèves trichent de plus en plus. Beaucoup de raisons sont à la base de ce comportement. Sur le numéro 324 de café médias plus du vendredi 8 octobre 2021, l’enseignant de philosophie et promoteur du journal scolaire “Le LYCÉEN” a décortiqué le sujet. Elèves parceque ils cherchent la facilité et ils veulent plus vraiment apprendre. De même certains surveillants ne mettent plus la rigueur dans les surveillances laissant ainsi les apprenants à ce vice.
Selon une enquête du journal en scolaire le Lycéen, certains apprenants trichent pour défier les surveillants. Par contre d’autres le font lorsqu’ils n’ont pas appris les leçons ou par peur de décevoir leurs parents en ayant pas la moyenne. Ce sont là quelques causes de la tricherie.
Dans la vision de réduire ce fléau, un jeu concours dont le thème est “Ne triche pas” a été lancé depuis le 2 octobre 2021 dans la première parution du journal ” Le LYCÉEN” ceci se passera durant toute l’année scolaire, trois catégories sont à l’honneur pour cette première édition le dessin, le chant et la poésie. Trois phrases sont programmés, octobre à décembre pour la première phase, Janvier à Mars et la troisième phase qui est la finale aura lieu entre Avril et Mai la date sera communiqué ultérieurement.
L’enseignant Jonce Ruquier Ahimihoué déclare que la tricherie doit être éradiqué car c’est un facteur d’injustice. Et pour rendre plus efficace la lutte, il faut l’accompagner de la sanction.
Pour finir il invite les parents à faire davantage d’effort pour inculquer le bon exemple vis à vis des enfants car le mal doit subir un traitement depuis la racine.

Aristide ABIDJO