Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Gaffarou RADJI, psychologue de la vie sociale et professionnelle ,thérapeute de couple et de famille, ingénieur en population santé et développement : “La personne dépressive peut aussi développer des troubles de sommeil”

La dépression : ce trouble mental dont beaucoup sont atteints dans le monde aujourd’hui. Certains en arrivent au suicide lorsqu’ils n’ont pas la chance d’être pris en charge comme il faut. Qu’est-ce que la dépression et comment aider Nos proches qui en sont atteints. Nous en parlons avec Gaffarou RADJI, psychologue de la vie sociale et professionnelle ,thérapeute de couple et de famille, ingénieur en population santé et développement.

Qu’est ce que la dépression?

La dépression peut être entendue comme un trouble mental caractérisé par une perte persistante d’intérêt pour tout type d’activité, avec des effets très néfastes sur la vie quotidienne du sujet. Elle est souvent causée par une détresse qui peut être à la fois biologique, psychologique et même sociale.

Quels sont les symptômes d’une personne dépressive?

Les symptômes sont multiples et peuvent se présenter sous plusieurs aspects. Les personnes sujettes à la dépression peuvent présenter les symptômes suivants : Du point de vue de l’humeur, elle passe d’un état de gaité à l’état de : culpabilité, désespoir, perte d’intérêt ou de plaisir à effectuer diverses activités, tristesse, anxiété, apathie, mécontentement général, perte d’intérêt ou sautes d’humeur en un laps de temps. Cela peut se produire de façon sporadique comme il peut durer dans le temps.
Sur le plan Comportemental, vous noterez une certaine fébrilité, irritabilité, isolement, agitation ou pleurs excessifs.
La personne dépressive peut aussi développer des troubles de sommeil. Soit elle dort peu; soit elle ne trouve pas du tout le sommeil, ou peut avoir un sommeil agité. Vous comprenez qu’une telle personne pourrait ressentir de la fatigue générale et avoir tout le temps faim sans pouvoir avoir de l’appétit et si elle ne s’alimente pas bien elle pourrait perdre assez de poids ou paradoxalement en prendre aussi.
Sur le Cognitif c’est-a-dire sur le plan mental, cette personne sera particulièrement lentedans ses faits et gestes avec un grand déficit de concentration et développer des pensées suicidaires.

Comment sortir de la dépression?

Bien! Cette question fait appel au traitement du trouble dépressif. D’ores et déjà, je voudrais vous rassurer que ce trouble se guérit. La guérison allie la prise de médicaments notamment les antidépresseurs et la thérapie. Il y a aussi un traitement médical par électrochoc. Mais les meilleurs traitements reposent sur la prise de médicaments et la psychothérapie. Sur ce dernier volet, la TCC, la thérapie Cognitivo-Comportementale à plus de succès.

A quelle étape de la dépression devient-on suicidaire?

Alors souvenez-vous que quand j’évoquais les symptômes, j’ai parlé de situations sporadiques ou qui peuvent durer dans le temps. Le patient qui développe les symptômes que nous avons cités supra, pourrait virer s’il n’est pas pris en charge où qu’il ne reçoit pas d’aides à temps. Vous verrez que nous avons parlé du développement de pensées suicidaires sur le plan cognitif. Le suicide étant la manifestation d’un état de dépassement psychique, si le facteur occasionnant la déprime n’est pas diagnostiqué et prise en charge, il pourrait conduire le patient à passer à l’acte.

Comment l’entourage peut aider un proche dépressif?

C’est déjà ce que vous faites. Informer les populations sur les symptômes et les manifestations de la dépression. Ceci permettra de déceler ce qui ne va pas chez le proche. C’est aussi leur tendre la main: les écouter sans les juger, les aider à trouver de solutions, leur offrir du temps et particulièrement les inciter à consulter un spécialiste.

Votre mot de fin

Personne n’est à l’abri d’un état dépressif. Chaque jour, nous passons vingt minutes à ressasser une situation qui nous éloigne un tout petit peu de l’essentiel. Quand ça devient répétitif, parlez-en à vos proches. N’hésitez pas à consulter un spécialiste. La santé n’a pas de prix. Je vous remercie.

Merci à vous Gaffarou Radji

Entrevue réalisée par Karimath Foumilayo Lawani. Chroniqueuse santé et éducation.
Page Facebook : Programme Eduquons Autrement.