Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

PLAN DE RIPOSTE AU COVID 19 DU BENIN : La France soutient avec un appui direct 2 milliards de FCFA

Cotonou, le 29 avril 2020 – Avec ce financement de 2 milliards de FCFA de l’Agence française de développement (AFD), plus de 60 000 tests virologiques (PCR) viendront améliorer les capacités de diagnostic du pays et plusieurs centres de traitement et de prise en charge seront aménagés. Le ministère de la Santé via ce soutien de la France renforcera ses capacités de dépistage, de surveillance sanitaire, de prise en charge et de sensibilisation des populations face à la pandémie.

La France se mobilise pour répondre à l’urgence sanitaire mondiale conformément aux engagements qu’elle a pris. Dans le cadre de l’initiative « COVID 19 – Santé en commun » lancée le 9 avril dernier, l’Agence française de développement (AFD) a décidé d’un financement de 2 milliards de francs CFA visant à soutenir le Bénin dans sa lutte contre la pandémie. Mis en oeuvre par l’agence de coopération belge ENABEL, ce financement apporte un soutien immédiat au plan de riposte du gouvernement béninois. Cette contribution apporte un appui au ministère de la Santé en renforçant les capacités (i) de diagnostic/dépistage, (ii) de surveillance sanitaire, (iii) de prise en charge, de (iv) communication et de sensibilisation des populations face à la pandémie : Plus de 60,000 tests naso-pharyngé (PCR) pourront être commandés d’ici le début du mois de mai, ainsi que l’équipement nécessaire à leur interprétation. Des formations seront organisées au profit de personnels de laboratoire, notamment au profit du laboratoire de Parakou (Borgou). La surveillance sanitaire au niveau de 64 points d’entrées du territoire sera renforcée à travers l’acquisition d’équipements de protection individuelle et de thermoflashs. En termes de prise en charge, afin de leur permettre d’accueillir et de traiter des patients contaminés par le COVID19, plusieurs centres hospitaliers seront réhabilités ou aménagés. Les travaux seront financés par la contribution de l’AFD. Des séances de sensibilisation et de communication à l’échelle communautaire seront organisées et des dispositifs de téléconsultation médicale seront mis en place au bénéfice des populations. L’AFD apporte cette réponse rapide au plan de riposte du Bénin à travers une adaptation de son projet « EQUITE » (« Ensemble pour une qualité des soins équitable et transparente »), qui bénéficie d’une subvention de 11 millions d’euros (7,233 milliards de FCFA) dont une part sera dédiée à la lutte contre les effets du Covid 19 au Bénin. L’AFD a également décidé de renforcer ce soutien par un financement complémentaire de 2 millions d’euros, portant ainsi sa contribution au plan de riposte sanitaire à 3 millions d’euros, soit 2 milliards de FCFA.

« A travers cet appui, la France concrétise son engagement à se tenir aux côtés du Bénin pour faire face aux enjeux sanitaires induits par une crise inédite à l’échelle mondiale. » Véronique Brumeaux, Ambassadrice de France au Bénin.

« Partie-prenante de l’élan de solidarité mondiale sans précédent pour faire face à la crise sanitaire COVID19 en Afrique, l’AFD est pleinement engagée dans une réponse ciblée aux enjeux sanitaires posés par cette pandémie. Compte tenu de la situation d’urgence, l’agence mobilise l’ensemble de ses équipes et de ses moyens s, avec pour objectif prioritaire de renforcer les systèmes de santé les plus vulnérables et de soutenir les acteurs engagés dans cette lutte qui nous concerne toutes et tous », Rémy Rioux, Directeur général de l’AFD.