Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Politique : Joseph Djogbénou au firmament du Baobab circonscrit en jaune

La fumée blanche du conclave de ce samedi 16 Juillet 2022 entre les ténors du parti du Baobab fût sortie. Le bureau politique du parti politique Union Progressiste fait peau neuve. L’équipe Amoussou cède place à la team Djogbénou.

Bénin Royal Hôtel de Cotonou a servi de cadre ce jour samedi 16 Juillet 2022 aux dirigeants de l’UP pour passer à la réorganisation de leur bureau politique. Après 4ans passés à la tête de la plus grande formation politique, Union Progressiste, le patriarche Bruno Amoussou a demandé à passer la main aux jeunes du parti pour prendre la relève. En effet, élu le 1er Décembre 2018 à l’issue du congrès constitutif et reconduit lors de l’Assemblée ordinaire du parti un an plus tard, le Renard de Djakotomey, Bruno Amoussou laisse la vague jaune avec un très grand héritage. Premier aux deux élections auxquels il a participé (législature de 2019 et communale de 2020) sous sa gouvernance, l’ancien président du Parti Social-Democrate (PSD), Bruno Amoussou laisse l’Union Progressiste au rang du plus grand parti politique de la République du Bénin.

Un legs que l’ancien président de la Cour Constitutionnelle, Joseph Fifamè Djogbénou aura la lourde tâche de sauvegarder. Après avoir démissionner de son poste de président de la haute juridiction béninoise, l’avocat Joseph Djogbénou n’a attendu que quatre jours pour retrouver un siège de présidence. En effet, Joseph Fifamè Djogbénou est désigné par ses pairs de l’Union Progressiste pour conduire la destinée de leur parti. Le prodige rupturien Joseph Djogbénou aura à ses côtés dans les tâches de la présidence du parti du Baobab deux autres personnalités du monde politique béninois. La vice-présidente de la République du Bénin, dame Mariam Chabi Talata et le président de la commission des finances de la 8è législature, Gérard Gbénonchi sont respectivement élus première et deuxième vice-présidents du Bureau politique du parti Union Progressiste ce Samedi 16 Juillet 2022 dans les locaux de Bénin Royal Hôtel.

L’athlète Djogbénou vient d’être contraint par cette élection à la tête de sa famille politique à la prolongation de son épreuve de marathon entamé depuis quelques mois. Élu à six mois des élections législatives, la troupe à Djogbénou n’a point de repos car devra vite se mettre en ligne de bataille pour le maintien de la couronne du plus grand club politique du Bénin détenu par le parti Union Progressiste. Une mission qui s’annonce très ardue pour le nouveau capitaine de l’équipe du Baobab vue la probable élection inclusive qui se présage avec le retour des partis de l’extrême gauche du pouvoir de la rupture. L’autre mission qui attend Me Joseph Djogbénou est la facilitation du retour au bercail de certains mécontents de la gestion de son prédécesseur. En homme averti, aguerri et disposé, Joseph Djogbénou saura faire face à ce combat que sa famille politique le demande car à l’entendre il se dit prêt à aller au front. “Je suis candidat à tout ce que mon parti, l’Union Progressiste me demandera de faire.” dixit Joseph Djogbénou lors de sa conférence de presse d’après démission de la Cour Constitutionnelle.

Jeraud LANGANFIN GLELE