Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

ACTUALITÉ POLITIQUE : JEAN-BAPTISTE HOUNGUE PASSE AU PEIGNE FIN LES ENJEUX LIÉS AUX COMMUNALES PROCHAIN SUR LA RADIO UNIVERS…

”Au coeur de la décentralisation”, c’est le nom de l’émission hebdomadaire de la radio univers qui a reçu l’un des plus grands leaders politiques de la commune d’Abomey-calavi.

Jean-Baptiste HOUNGUE était l’invité du vendredi 14 février 2020 qui avait pour thème : ” Communales de Mai 2020, quels enjeux pour la commune d’Abomey-calavi ? ”.

À l’entame de l’émission, les impressions de l’homme ont été on ne peut plus claires sur la question du journaliste sur l’état de ce grand lieu de savoir qui abrite la radio. Pour Jean-Baptiste HOUNGUE, C’est une désolation totale de constater qu’après une trentaine d’années, l’université d’Abomey-calavi qui lui a servi de cadre d’études soit dans un état de délabrement total. ”Rien n’a évolué et même si cela était resté dans le même état je serais moins déçu. Mais le cadre de vie n’est pas adéquat pour des étudiants modernes de notre époque ” a-t-il laissé entendre avant de confier que la volonté du chef de l’état sera toujours soutenue par des hommes d’ambitions et de développement réunis au sein du Bloc Républicain afin que les mois à venir, les années à venir, les choses puissent changer. À la suite, la tournée entamée par l’homme dans l’arrondissement de Godomey a été au coeur du débat. Là-dessus, Jean-Baptiste HOUNGUE a expliqué que l’objectif est de recenser les difficultés des populations afin d’établir un projet de société clair. Il faut que les propos politiciens, vides et creux axés sur des promesses stupidites cessent. Nous voulons faire un travail méthodique et clair afin que le prochain élu s’il est du bloc républicain, puisse avoir un support de travail sinon un guide de travail concret. Il a confié que les populations étaient très émerveillées pour la première fois d’avoir des leaders politiques de la localité qui sont venus d’eux-mêmes écouter les problèmes auxquels elles sont confrontées.

Sur la question des enjeux, l’invité a signifié que les enjeux sont énormes. Il va plus loin en citant la mafia foncière qui est permanent dans la commune, le fait que des citoyens ayant consacré trente ans de vie professionnelle pour construire un cadre de vie puissent voir des héritiers débarquer chez eux un jour pour vouloir tout leur arracher, à cela il ajoute le manque cruel des réserves administratives pour construire des infrastructures socio communautaires et tout ça, constitue de réels défits à relever pour le bien-être commun de nos compatriotes.

À la question du journaliste sur l’athmosphère qui règne au sein du Bloc Républicain, Jean-Baptiste HOUNGUE a lâché que le bloc républicain n’a peur d’aucun parti politique, “aucune formation politique ne nous ébranle dans cette bataille qui se prépare…” dit-il. L’homme martèle dans les locaux du studio qu’à l’étape actuelle le bloc républicain est mieux aguerri et conforté pour les joutes électorales. Mieux, avec les adhésions enregistrées il est clair que le BR remportera. Et justement sur la question des adhésions, Jean-Baptiste HOUNGUE a saisi l’occasion pour clarifier une intoxication montée Contre sa personne il y a quelques jours. Il explique qu’un jeune dit président d’une instance faîtière de l’uac était venu à lui pour exprimer le désir d’appartenir au bloc républicain. Reçu par l’assistant de l’homme, Il est revenu accompagné d’une vingtaine de jeunes pour finaliser les échanges liées à leur adhésion. Une photo de famille a été prise ensemble avant que ce jeune ne lance un texte le lendemain pour tenter de discréditer le leader républicain. Cette manœuvre du jeune étudiant a été accompagnée par un message de la présidente de l’UDBN envoyé à Jean-Baptiste HOUNGUE par whats app pour lui signifier qu’il tentait de débaucher ses militants ce qui est non fondé et absurde.

Pour finir, l’invité a saisi l’occasion pour conseiller la jeunesse sur la sincérité et la conviction dans tout engagement que ce soit politique ou non. Le chef de l’État est engagé dans la promotion de la jeunesse, mais il a besoin des jeunes conscients et vertueux. C’est sur ces mots de Jean-Baptiste HOUNGUE qu’a pris fin cette émission du vendredi 14 février 2020.