Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

PARRAINAGE de Madougou : Gbadamassi déballe des choses, Djovo riposte

PDF DE LA DECLARTION DE GBADAMASSI

Et

 

POINT DE PRESSE

M. Patrick DJIVO, Candidat à la Vice-Présidence du Parti ‘’Les Démocrates’’

Cotonou, le 18 février 2021

Chers amis journalistes et Honorables invités ;

Merci encore de votre présence à ce point de presse ;

Qu’il vous souvienne que le vendredi dernier 11 février 2021 dans cette même Salle, la Candidate du Parti Les Démocrates Mme Reckya MADOUGOU, a fait un point de presse pour fustiger le mode antidémocratique et l’inapplicabilité du parrainage pour cette élection présidentielle de 2021 !

Nous avons porté un recours auprès de la Cour Constitutionnelle qui a manqué une fois encore l’occasion de rentrer dans l’histoire politique de notre pays en ouvrant la compétition pour cette élection présidentielle ;

Malgré le courage et la témérité de l’Honorable AFFO TIDJANI dit ‘’Souwi’’, les sept sages de la cour constitutionnelle ont fermé leurs yeux et leurs oreilles sur tout ce qu’il a dit !

Mais nous ne baisserons jamais les bras tant qu’il sera question de défendre les principes de démocratie et d’équité dans ce pays.

Aujourd’hui, au détour d’une conférence de presse savamment orchestrée par le pouvoir, nous avons entendu encore des déclarations d’une extrême gravité, venant de celui que les béninois appellent depuis toujours ‘’l’escroc politique n°1’’ : Rachidi GBADAMASSI.

En définitive, il convient de noter que cette conférence s’est avérée être un aveu de tout ce que la Candidate Reckya MADOUGOU dénonçait depuis le début du processus électoral en cours ; à savoir son exclusion de l’élection présidentielle.

C’est pourquoi le ‘’Parti Les Démocrates’’ se doit d’apporter, si besoin en était encore, des éclairages à l’opinion publique nationale et internationale sur les demi-vérités et allégations faites par ces députés de la mouvance.

Sentant venir leurs fins, et craignant les représailles de leur bourreau, les sieurs Rachidi GBADAMASSI et Mama SANNI, se sont livrés à un déballage de contre-vérités et de demi-vérités, dont il convient de retenir trois points essentiels:

Le premier point : Ils ont dit qu’ils se sont rendus chez la candidate Reckya MADOUGOU pour discuter de la question du parrainage ;

Le deuxième point : Que le bureau politique du Bloc Républicain les aurait instruits d’accorder le parrainage à tous duo du Parti ‘’Les Démocrates’’ sauf celui de la Candidate Reckya MADOUGOU,

Le troisième point : Il aurait été question de marchandages des parrainages avec des sommes pouvant nourrir tous les journalistes présents à leur conférence de presse pendant 30 ans’’

Nous nous en arrêtons là pour l’instant !

1- La vérité que les sieurs suscités n’ont pas voulu dire est que :

i. C’est eux-mêmes qui sont venus solliciter Mme Reckya MADOUGOU soutenant je cite : ‘’Il n’y a que vous Madame qui puisse nous aider à chasser ce monstre du pouvoir, c’est un président cynique à dégager à tout prix !

Gbadamassi a poursuivi en disant : ‘’Moi-même je risque la prison si ce monsieur revient encore au pouvoir’’ fin de citation.

ii. Rachidi Gbadamassi est allé demander à la candidate Reckya MADOUGOU une forte somme pour mobiliser un groupe de 21 parrains ; mais très attachée aux valeurs morales et ne voulant pas se faire escroquer, Mme MADOUGOU a dit niet !

iii. GBADAMASSI a menti, Mme MADOUGOU ne lui a jamais proposé de l’argent et ne lui en a jamais donné pour avoir son parrainage.

iv. Il annonce avoir fait faux-bond à l’Honorable AFFO TIDJANI dit ‘’Souwi’’, qu’il ait le courage de dire toute la vérité ! En réalité, il était bel et bien présent sur les lieux convenus, pour dénoncer la manière dont leurs fiches de parrainages leur ont été confisquées par leurs partis respectifs ! Malheureusement ce soir-là, il y a eu cette regrettable attaque armée sur le Candidat Ganiou SOGLO, à qui nous souhaitons prompt rétablissement ! C’est lorsque Rachidi GBADAMASSI a eu cette information qu’il s’est exclamé disant je cite ‘’Si on tire sur le fils d’un ancien président de la république, qu’en sera-t-il de nous autres’’, voilà comment l’Honorable Souwi s’est finalement retrouvé par la suite.

En conclusion, la sortie de Gbadamassi aurait permis de démontrer qu’il a usé de tentative d’escroquerie politique et s’est rendu coupable d’une triple trahison :

i. Il a trahi ses propres collègues élus, dans une démarche qu’ils avaient pourtant collégialement engagée en faveur du parrainage du duo du parti ‘’Les Démocrates’’ porté par la candidate Reckya MADAOUGOU;

ii. Il a trahi Patrice Talon, parce que tout en chantant publiquement ses louanges, il démarche et suscite des candidats contre lui ;

iii. Il a trahi particulièrement son ami l’Honorable AFFO TIDJANI dit ‘’Souwi’’ en mentant sur les réels motifs de son départ des lieux de sa déclaration, alors que c’est bien lui Gbadamassi qui est l’instigateur de toutes ces démarches.

Mais, en ce qui nous concerne, au niveau du Parti «Les Démocrates » pour les graves insinuations portées sur la personne de Mme Reckya MADOUGOU, le sieur Rachid GBADAMASSI devra en répondre devant les tribunaux puisque nous avons déjà demandé à nos Avocats de se servir de ce dossier.

Par ailleurs, GBADAMASSI prétend ne s’être pas rendu à la prière familiale organisée par Mme Reckya MADOUGOU à Parakou, pour certainement témoigner de sa fidélité au pouvoir en place ; il a cependant oublié de dire qu’il n’avait jamais été invité !

Cher amis journalistes, voilà l’état d’esprit dans lequel se trouvent nos députés !

Nous avons entendu des députés du parti UP, demander à la Candidate Reckya MADOUGOU, de donner les noms des élus qu’elle aurait approchés pour obtenir leur parrainage, déclarant qu’elle n’aurait approché personne !

Par élégance, elle s’en est abstenue ;

Pour ceux qui nous demandaient de venir dire, auprès de qui nous avions sollicité des parrainages, en voilà certains qui se sont présentés par eux-mêmes !

Nous invitons les autres à se faire découvrir également.

Vive le Parti Les Démocrates !

Vive la Démocratie !

Vive le Bénin !

Je vous remercie !