Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Campagne des communales du 17 mai 2020 : Fin des hostilités à minuit

Le Bénin ne s’arrête pas à cause de Covid-19 mais invente des solutions pour continuer sa marche vers le progrès. Ainsi, pendant deux semaines, les candidats aux prochaines communales et leurs partis ont fait campagne essentiellement via les médias.

Le Bénin ne s’arrête pas à cause de Covid-19 mais invente des solutions pour continuer sa marche vers le progrès. Ainsi, pendant deux semaines, les candidats aux prochaines communales et leurs partis ont fait campagne essentiellement via les médias. Quand bien même on note quelques cas de déviances, certains organisant de petits meetings physiques sur le terrain, il convient de constater que, globalement, la formule a plutôt bien marché.

En somme, dans ce contexte où le virus du COVID-19 fait des ravages dans le monde entier, les acteurs ont tenu compte des prescriptions. Cela montre en cette veille de la fin de la campagne, que les Institutions de la République ont fait preuve de pertinence dans leurs réflexions qui ont conduit à définir ce mode de campagne. C’est aussi une innovation et une solution béninoises face à une situation qu’il fallait absolument gérer au mieux, tenant compte aussi bien de l’organisation impérative des élections et du souci tout aussi impératif de protéger les populations.

À l’étape actuelle, le prochain défi est le déroulement sans anicroche le dimanche 17 mai 2020 date de scrutin. À ce titre, il faut espérer que la CENA prenne les mesures adéquates pour que les matériels de protection soient distribués aux électeurs car, le Gouvernement a déjà joué sa partition en mettant à disposition les équipements, notamment un lot de 5.000.000 de masques, soit plus que le nombre de votants. C’est dire que les électeurs peuvent être rassurés quant à leur sécurité sanitaire sur les lieux du vote. Il ne reste qu’à croiser les doigts pour que les fruits tiennent la promesse des fleurs.

E. G.