Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Conférence des Cours et Conseils constitutionnels d'Afrique de l'Ouest : DJOGBENOU à Dakar pour évoquer les défis et solutions sur les questions constitutionnelle

Le Président de la Cour constitutionnelle, le Professeur Joseph DJOGBENOU prend part depuis ce jeudi 17 juin 2021 à Dakar au Sénégal à la première conférence régionale des juridictions constitutionnelles d’Afrique de l’Ouest. Plus de 30 présidents et juges aussi bien que des universitaires des États de la sous-région sont également présents à ce colloque. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Ministre d’Etat auprès du Président de la République, le Professeur Ismaila Madior FALL qui avait à ses côtés, le Président du Conseil constitutionnel du Sénégal, Mr Pape Omar SAKHO.
Organisé par le Programme pour la Promotion de l’État de droit de la Fondation Konrad Adenauer en coopération avec le Conseil constitutionnel sénégalais, ce colloque qui va durer deux jours, vise à renforcer la démocratie et l’État de Droit. La justice constitutionnelle a une tradition relativement jeune en Afrique de l’Ouest, qui doit être soutenue à rappelé le directeur régional de la Fondation Konrad Adenauer, Mr Ingo Badorek. Pour lui, la constitution est la base de la démocratie. Il a salué le travail de la cour constitutionnelle du Benin qui fait de la protection des droits fondamentaux de la personne ainsi que des libertés publiques, son cheval de bataille.
Le Conseil constitutionnel sénégalais et la FKA sont conscients de cette responsabilité et ont déjà organisé un colloque international en décembre 2020, qui a réuni les juridictions constitutionnelles de certains États de la sous-région et les cours de la CEDEAO et de l’UEMOA. Le Ministre d’Etat, Mr FALL a salué au micro de la presse, l’ouverture des cours constitutionnelles au public, aux chercheurs et aux politiques. A l’occasion de cette nouvelle rencontre, les participants auront l’opportunité de comparer leurs défis et solutions sur les questions constitutionnelles, d’évaluer les approches respectives et enfin d’identifier les bonnes pratiques au cours de six panels différents.
Cet après-midi, les participants ont eu droit à une table ronde, organisée autour du thème : « Le contrôle de constitutionnalité, compétence matérielle, portée, effets, limites. » présentée par Monsieur Arsène-Joèl ADELOUI, Professeur agrégé de droit public à l’université d’Abomey-Calavi. Une communication qui a suscité beaucoup de débats de la part des participants.
Comme en 2020, l’intervention du Pofesseur Joseph DJOGBENOU est très attendue parce que plusieurs cours veulent s’inspirer des reformes courageuses menées par la 6eme mandature de la Cour constitutionnelle du Bénin. Cette communication du Président DJOGBENOU aura lieu demain vendredi sur la « justice constitutionnelle et justice communautaire : Une complémentarité dynamique ou limitée ? Assumée ou subie ? » il sera assisté de Mr Gilles BADET, le Secrétaire général de la Cour constitutionnelle. Les travaux se sont achevés ce soir dans une ambiance bon enfant dans la salle de conférence de l’hôtel Terrou be de Dakar. Ils reprendront demain avec plusieurs autres communications.
AP/PCC