Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Après 72h de délai pour corriger les listes de candidature : Des partis manquent toujours de pièces synonyme d’élimination

La CENA de cette année n'est pas encore sortie de l'auberge pour le dépôt des dossiers de candidature

Des heures sombres pour certains partis en lice pour les élections communales et municipales du 17 mai prochain. Si le code permet une étape de correction qui dure 72 h ouvrables certains d’entre eux manquent toujours de pièces dans leurs dossiers. Une variante désormais éliminatoire.

La CENA de cette année n’est pas encore sortie de l’auberge pour le dépôt des dossiers de candidature

Les huit partis qui ont reçu leur récépissé provisoire seront fixés dans quelques heures pour leur maintien en lice ou non. A la clôture hier soir à la Commission électorale nationale autonome (Cena), tous ces partis se sont fait enregistrés. A l’heure de l’édition de cet article, quatre listes sont déjà traités par les agents de la CENA. Il s’agit de l’Union Progressiste, du Bloc Républicain, des Forces Cauris pour un Bénin Émergent et du parti PER. Trois autres étaient en encours de traitement à savoir , UDBN, FCDB, Moele-Benin. Le dernier en instance est le PRD qui est venu un peu avant 18h30.

En ce qui concerne la suite à donner par la Commission électorale nationale autonome (Cena), une plénière des commissaires après le traitement de toutes les listes doit statuer sur la la délivrance du récépissé définitif. Mes informations font état de ce que des partis manquent toujours de pièces. Ceci sera synonyme d’élimination directe selon le code. Dans cette longue attente dans la cour de la CENA, un militant d’un parti en fraction dans la cour de la CENA a été attaqué par un hibou. Une scène très peu ordinaire qui a suscité beaucoup de commentaires.

error: Content is protected !!