Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Sidéré : De la parole à l’acte, l’école de Patrice, une réalité à Akassato

A l’entrée, les motos des militants étaient rangées dans un ordre peu ordinaire. On y trouve aussi une table discrète et une sécurité simplifiée, vous devez vérifier votre nom sur la liste des invités. Le mien y était en tant que journaliste invité. Les invités étaient en costume pour les hommes et en robe de soirée pour les femmes. Le bar était composé que de liqueurs made in Bénin, King of Soto, Dehan, si les bières étaient de la SOBEBRA, tous les jus de fruits diversifiés étaient locales, Ira, WiniWini….les repas locaux étaient servis…le DJ distillait une musique appropriée au cadre. Un timing strict respecté, des interventions brèves et concises, une discipline dans le service et les contacts.

Les pas de danses, tout était dans une harmonie et une discipline qui nous changent des organisations habituelles de la jeunesse. A l’école de Patrice vraiment mais j’ajouterai, sous un fond de promotion des produits locaux, ah OK, il est DG des petites et moyennes entreprises, j’ai failli oublier. Ne vous arrêtez pas en si bon chemin. A quand la prochaine soirée hUPpée ? A quand la faire approprier aux autres localités ? Pour le moment, chapeau bas DG.

A.A

error: Content is protected !!