Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Cas de corona virus au Bénin : Comment se protéger (Les conseils du Docteur Agodopkessi Gildas : spécialiste des maladies respiratoires, tabacologue, Professeur agrégé de L’Université d’Abomey Calavi)

Il a été détecté au Bénin un cas de coronavirus. Il est important de revenir sur les mesures de prévention. Le Docteur Agodopkessi a bien voulu nous donner quelques mesures de prévention.

Première mesure de prévention : l’hygiène de la toux, il faut rappeler qu’on ne doit pas tousser en l’air. Il faut se protéger systématiquement la bouche, soit avec la main, soit avec un mouchoir, soit tousser dans le coude.
Il est important de se laver les mains, le lavage doit être systématique qu’on ait eu contact avec quelqu’un ou non. Il faut se laver les mains à tous les actes importants de la vie tels que manger, aller aux toilettes, serrer la main à quelqu’un.
Les deux méthodes sur citées sont les plus importantes mais à cela s’ajoute :

L’hydratation, il faut boire assez d’eau par ces temps, il faut éviter la déshydratation qui fragilise l’organisme.
Le repos est important : il est primordial d’avoir une bonne hygiène de vie, de ne pas se surmener. Une fois qu’on a fini de travailler il faut bien se reposer et bien dormir pour restaurer à son organisme une certaine immunité.
Certains médicaments auxquels on a recours doivent être utilisés avec beaucoup de précautions, c’est le cas des anti-inflammatoires qui peuvent avoir des effets sur l’immunité. Il est recommandé en cas de fièvre du paracétamol.
Concernant les enfants, le lavage des mains à l’eau et au savon est un élément très important que ce soit après éternuement, après s’être mouché ou après tout contact avec des personnes. Il faut surtout leur apprendre à se couvrir le nez ou la bouche avec un mouchoir lorsqu’ils éternuent ou toussent. Il faut éviter de partager entre deux ou plusieurs enfants les jouets, tasses ou serviettes sans les laver au préalable. Pour finir l’éviction scolaire ou des crèches aux enfants présentant des symptômes est importante.
Il faut éloigner les nourrissons de moins de trois mois des personnes atteintes de rhume.
Voilà quelques mesures qui restent d’actualité d’ordre général. Bien évidemment la grande méthode à l’entrée du pays qui oblige les personnes venant d’un pays d’endémie à se mettre en auto confinement de 14 jours, le temps que passe la période d’incubation de la maladie. On sait que le virus peut vivre dans l’organisme pendant 14 jours mais au-delà il n’a plus de possibilité de s’observer d’où l’importance d’observer l’auto confinement.
Les manifestations ou regroupement d’un grand nombre de personnes doivent être automatiquement évités, il faut sortir en cas de besoin et éviter les situations qui peuvent amener à rencontrer du monde.
Voilà quelques mesures qui peuvent aider à lutter contre cette maladie qui sévit actuellement.

Entrevue réalisée par Karimath Foumilayo Lawani

Page facebook : Programme Eduquons Autrement