Le Journal de NOTRE EPOQUE

Journal béninois d’investigation, d’analyses et de publicité – Récépissé N° 953/MISPCL/DC/DAI/SCC du 27 mars 2007

Toilette intime chez la femme : Comment le faire pour éviter les infections

La toilette intime chez la jeune fille et la femme est un sujet à polémique. On lit beaucoup de choses sur les réseaux sociaux qui ne sont pas toujours vraies. Il est parfois conseillé l’utilisation de certains produits pour la toilette vaginale. Il est vrai que le vagin est une partie très importante de l’anatomie de la femme et mérite par conséquent toute l’attention des femmes. Ce que beaucoup de jeunes filles et femmes ignorent c’est que le vagin s’auto-nettoie et il n’est point besoin qu’on se donne beaucoup de mal pour le garder propre. La flore vaginale est constituée de façon naturelle de bactéries protectrices. Ces bactéries protègent le vagin et limitent les infections ainsi la flore vaginale maintient son acidité naturelle. Il existe des éléments qui agressent, déstabilisent la flore vaginale et facilitent la survenue des infections. Parmi ces éléments il y a l’utilisation de certains produits pour la toilette intime comme les gels de douche parfumés qui contiennent de l’alcool, la solution de permanganate et autres solutions inadaptées. L’utilisation de toute solution pour la toilette intime doit être précédée de l’avis du gynécologue ou de la sage femme. L’eau propre est déjà suffisante pour faire la toilette vaginale, le savon ne va pas à l’intérieur du vagin.Il est conseillé de s’essuyer d’avant en arrière aux toilettes .Faire la toilette intime deux fois par jour est déjà suffisante car et l’excès d’hygiène et le manque d’hygiène favorisent la survenue d’infections. Aujourd’hui il est remarqué le port chez les femmes des collants et pantalons trop serrés, les femmes doivent éviter de porter des bas (pantalons ou collants) trop serrés, cela peut être source d’infections. Quand le bas est trop serré, il favorise les irritations au niveau de l’entrejambe à cause de l’accumulation de chaleur. Pour les sous-vêtements ceux en coton doivent être privilégiés, les sous-vêtements synthétiques sont déconseillés. Les sous-vêtements doivent être régulièrement lavés et séchés au soleil. Les mamans doivent apprendre à leurs filles dès le bas âge à bien faire la toilette intime et leur inculquer ainsi les bonnes habitudes pour éviter les infections. Après chaque rapport sexuel la toilette vaginale doit être faite le cas contraire pourrait aussi être une source d’infection. La solution de permanganate est utilisée par beaucoup de femmes en Afrique pour se laver ainsi que pour faire la toilette vaginale mais ceci est à proscrire. La solution de bicarbonate quant à elle peut être utilisée en cas de mycoses pour la toilette vaginale mais sous prescription médicale. Beaucoup de femmes sont sujettes à des infections à cause de certaines habitudes qu’elles ont prises quant à l’entretien de leurs parties intimes. Lorsqu’une jeune fille ou femme a une infection, ou une anomalie, au niveau de sa partie génitale, il est conseillé d’aller voir un gynécologue ou sage-femme au lieu d’écouter les conseils d’une tierce personne.

Karimath Foumilayo LAWANI : Présidente de l’ONG EDUQUONS AUTREMENT

Personne ne ressource : Docteur Muriel MEHOBA : Gynécologue

error: Content is protected !!